Magazine Humanitaire

L'un des cerveaux du génocide rwandais aurait été arrêté

Publié le 06 octobre 2009 par Kak94

Mardi 6 octobre, 14h39

Reuters

La police ougandaise a interpellé l'un des principaux architectes du génocide d'avril 1994 au Rwanda, a-t-on appris de source policière bien placée. Lire la suite l'article

Il s'agit d'Idelphone Nizeyimana, ancien capitaine de l'armée et officier des services de renseignement, qui a pénétré le 1er octobre en Ouganda en provenance de la République du Congo démocratique (RDC, ex-Zaïre). Il est détenu depuis lundi à Kampala, la capitale ougandaise.

Cet ancien officier fait partie de la dizaine de suspects importants recherchés par le Tribunal pénal international sur le Rwanda (TPIR), qui siège à Arusha, en Tanzanie.

Selon cette source, il avait été extradé en Tanzanie pour comparaître devant le TPIR. Les responsables de cette juridiction n'ont, pour le moment, pas confirmé la nouvelle.

Les Etats-Unis avaient mis une prime de cinq millions de dollars sur sa tête.

Il est recherché pour génocide, complicité de génocide ainsi qu'incitation directe et publique à commettre un génocide.

Le génocide de 1994 a fait, estime-t-on, environ 800.000 victimes en cent jours, principalement des membres de l'ethnie tutsie, ainsi que des Hutus modérés.

Elias Biryabarema, avec George Obulutsa à Dar-es-Salaam, version française Jean-Loup Fiévet


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kak94 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte