Magazine Cyclisme

PORTRAIT ! Jérémy Le Nezet revient de loin...

Publié le 06 octobre 2009 par Roltiss @roltiss
PORTRAIT ! Jérémy Le Nezet revient de loin...
Jérémy Le Nezet (Auber 93) (PHOTO © Stéphane Cureau (Ouest-France))
PORTRAIT ! Jérémy Le Nezet revient de loin...
JSC AC Vallée de la Sarthe
www.ac-vallee-sarthe.com

En remportant Paris-Connerré, le jeune espoir Francilien du CM Aubervilliers 93 a décroché le plus probant succès de sa jeune carrière.

Ce n'est pourtant pas le coureur qui avait les faveurs des suffrages. Et pourtant, l'espoir d'Aubervilliers 93 (depuis 2 saisons) a réglé tout son monde en haut de la route de Paris à Connerré. « Je n'étais certainement pas le plus fort aujourd'hui. Mais en Ile-de-France, les courses arrivent très souvent au sprint, alors je me débrouille pas trop mal » déclarait l'heureux vainqueur. « Sur le circuit final, je marquais Desriac qui avait gagné l'an dernier, et Charrier. Pour le sprint, j'ai tout donné si bien que je n'ai pas eu le temps de lever les bras ».

Et pourtant, Jérémy Le Nezet ne se caractérise pas comme un pur sprinter. « Je suis assez puissant et j'ai une bonne giclette mais seulement sur 30 secondes, alors j'ai intérêt à bien gérer mon sprint ». Mais cela lui a tout de même permis de décrocher sa première victoire en élite. « C'est mon 6e bouquet cette saison car j'avais débuté en début d'année en 2e catégorie où j'en ai gagné cinq ». Une éclosion un petit peu retardée en raison d'ennuis musculaires. « Cela fait seulement un an que j'ai repris le vélo car avant, j'ai été arrêté de longs mois à cause d'un problème sérieux à un genou ».

Mais à force d'y croire et surtout grâce à un entraînement sérieux, Jérémy a enfin trouvé l'ouverture au plus haut niveau. « Ce succès, je le dois en partie à mon entraîneur Eric Pezzoli et à mes parents qui me soutiennent. J'ai obtenu un DUT de techniques de commercialisation en juin mais maintenant avec l'aide de mes parents, je vais pouvoir me consacrer au cyclisme ». Il est vrai que le jeune coursier, qui avait débuté sous les couleurs de Combs-la-Ville (77), a tout l'avenir devant lui, puisqu'il est seulement âgé de 19 ans. « Maintenant que j'ai décroché Paris-Connerré, je vais pouvoir courir Paris-Tours dimanche prochain en toute décontraction », avec pourquoi un nouveau bouquet sur l'avenue Grammont à Tours...

Source
Stéphane Cureau - Ouest France


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines