Magazine Insolite

S’excuser ne suffit plus pour échapper à la justice

Publié le 18 octobre 2007 par Namiride

L’expression de regrets ou de remords ne suffira plus aux auteurs de crimes et délits en Australie pour échapper à la rigueur de la justice.

Tel est le sens de la réforme de la législation en discussion mercredi à l’assemblée de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud.

Ce projet demande aux magistrats d’étudier attentivement la sincérité des remords exprimés par un criminel, sans se contenter comme c’est actuellement le cas d’accepter son plaider-coupable pour espérer une peine allégée.

“Le problème est de s’assurer que le système soit bien plus rigoureux”, a expliqué l’”attorney general” de cet Etat du sud de l’Australie, John Hatzistergos.

“Les auteurs de crimes devront faire la preuve devant les juges qu’ils ont compris et accepté les conséquences de leurs actes”, a-t-il dit à la presse.

Cette réforme s’inscrit dans une politique de répression accrue contre la criminalité mise en oeuvre par le gouvernement de l’Etat le plus peuplé de l’Australie. (Reuters)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Namiride 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog