Magazine

Les dessous chics

Publié le 09 octobre 2009 par Carmel

ODLO2Asics, Adidas, Puma, Nike , Zbra ou Kalendji ? Et pourquoi pas carrément Dim, Petit Bateau voire Stella Mac Cartney? Pas facile hein. Et pis slip, tanga, string, brassière ou mes dessous habituels?

D’autant plus que depuis quelques mois, la tendance est au rose, jaune ou couleurs flashy associés aux matières toute douces et aux prix sympa. Sans couture et si possible en coton bio ou en matière naturelles et pourquoi pas recyclables, tant qu’on y est? Et le commerce équitable ? Alors quoi? On met quoi? Pour courir ou faire du fitness?

Perso, je serais plutôt tendance slow wear depuis quelque temps. Marre d’acheter à tout va, de consommer pour consommer. Mais tant qu’à réduire ma garde robe, je veux de la qualité, du confortable, du technique et du très joli. Alors pour mettre tout le monde d’accord et puis aussi pour vous simplifier la vie, je me suis dis qu’une virée chez Sport Aventure s’imposait. Il me fallait absolument un spécialiste.

013
Je suis donc allée trouver Manu qui m’a présenté la jolie Tania. Et tous les trois on a fait le tour de la question.
D’abord, pas question d’acheter le même soutien-gorge pour faire de la course a pied, du tennis ou une séance de Pilates. Le choisir également en fonction de son niveau d’activité occasionnel ou compète et de la taille de son bonnet. Ça on est d’accord. Et une marque de vêtements de sport qui se respecte proposent une gamme de sous vêtement complète, qui va de la pratique douce à intensive. Mais généralement, ça s’arrête là ou presque. Le no couture ou coutures plates, les bretelles rembourrées et croisées dans le dos pour un meilleur maintien c’est déjà moins courant. Mais moi,  je voulais de la différence, de la vraie. Et bien, la vraie différence c’est ODLO qui l’a fait. Et Manu et Tania. Si vous habitez Bordeaux, poussez la porte de leurs boutiques (oui oui y’en a trois : running, montagne et glisse). Ils sont passionnés, passionnants, disponibles et surtout ils savent de quoi ils parlent.

A la question quelle taille je prends? Un calcul simple : mesurez le tour de votre poitrine puis votre tour de buste, faites la différence et vous aurez votre taille de bonnet.
Exemple : mon tour de poitrine 90cm, mon tour de buste 75 cm, différence 15 cm. Taille du bonnet : 75C. Oui Robert. Parfaitement Robert. J’ai vérifié deux fois, j’te dis  !!!

Autre question. A quoi dois-je vraiment  faire attention quand j’achète un soutien-gorge de sport ?
Respectez trois points : liberté de mouvement avec une coupe adaptée et des finitions fonctionnelles, mouvement minimal de la poitrine et une régulation climatique du corps.

Et les matières ? Les matières utilisées sont spécialement développées par la marque. J’ai touché et j’ai adoré le Piqué effect ou le Mesh effect. Pas de tissu qui colle à la peau, pas de sensation d’humidité, séchage ultra-rapide.

Et en plus c’est beau ! Si, si, c’est beau vous dis-je ! Un soutien gorge comme ça, je peux le porter en brassière pour faire du fitness ! Et si j’achète le slip tanga j’ai un maillot de bain !

015
Absolument. Me manque plus que le corps de rêve qui va avec…

La question qui fâche : et le prix ??? Correct. De 40 à 55€ suivant le degré de maintien. Pas plus onéreux que les autres, en fait. Le tanga rouge là en photo : 25€90

Et toute une gamme de vêtements thermiques : les Damart de nos grands-mères fait par des Suédois, fabriqués par des Suédois (et pas en Chine, suivez mon regard…), chauds, jolis et sexy. A porter sans rien dessus bien évidemment, histoire de les montrer.

Alors surtout, ne faites pas comme moi, n’ayez pas peur d’entrer, de demander conseil et d’essayer !

Facebook
Digg
Blogger Post

Pas d\


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carmel 150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte