Magazine Humeur

Budget 2010: le scandale des milliards de cadeaux aux entreprises continue

Publié le 09 octobre 2009 par Forrestgump54

ad_forresgump54

Les exonérations de cotisations sociales des entreprises instaurées en 1993 et augmentées chaque année par les gouvernements de gauche comme de droite se développent.
Parallèlement la réduction des dépenses publiques et sociales, les ponctions et les impôts supplémentaires pour le peuple augmentent.

Le Budget 2010 c’est : 

Pour les entreprises :

47 milliards d’euros de cadeaux (contre 32 milliards en 2010) :
35 milliards d’exonérations de cotisations sociales et de dégrèvements divers d’impôts, de quoi combler largement le déficit de la Sécurité Sociale évalué à 30 milliards pour 2010.
12 milliards de suppression de la taxe professionnelle.
Le journal financier « Les Echos » propriété du milliardaire B. Arnault ne s’y trompe pas, il écrit : « baisse d’impôts sans précédent pour les entreprises ».

Pour le peuple :

Le forfait hospitalier augmenté de 2 euros par jour,110 médicaments supplémentaires déremboursés.
«Le Parisien » note : les cinq millions de français qui n’ont pas de complémentaire santé vont devoir mettre la main à la poche. Idem pour ceux mal couverts par les assurances santé complémentaires à bas prix… Incertitude pour ceux qui ont une mutuelle, rien ne les oblige à prendre en charge cette baisse des remboursements
Nouvelles attaques contre les retraites dès 2010.  Le Conseil d’Orientation des Retraites (COR) est chargé de faire de nouvelles propositions pour : élever l’âge du droit à la retraite, augmenter la durée des années de cotisation.
Instauration de la taxe carbone. Tous, et ceux qui ont des logements ou des maisons mal isolés ou qui habitent loin de leur travail des maisons mal isolées,  les salariés, les familles les plus pauvres, paieront la plus forte taxe. Elle viendra s’ajouter aux taxes sur la consommation. Les grandes entreprises les plus polluantes ne seront pas taxées. Cette taxe est le début d’une importante modification de la fiscalité qui vise à reporter sur les ménages les exonérations de cotisations des entreprises.
Suppressions massives d’emplois dans le secteur public : 33.700 en 2010 dont 16.000 dans l’éducation nationale. Entre 2007 et 2010, ce sont ainsi 100.000 emplois qui ont été supprimés.
Impôts locaux, coup de massue pour les habitants.
Les impôts locaux qui arrivent en ce moment dans les boîtes aux lettres accusent une hausse généralisée. Ils vont augmenter en moyenne de 6,1%.
Ce budget est conforme aux exigences des capitalistes : faire payer toujours plus le peuple. C’est la loi du profit capitaliste.
Tous les salariés, le peuple, ont en face d’eux le même ennemi, le capitalisme. Pour le faire reculer c’est tous ensemble qu’il faut lutter de plus en plus fort.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Forrestgump54 30495 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog