Magazine Humour

ture (Littéra-, pein-)

Par Spicynico

Il ne faudrait pas croire que seule la musique m'apporte de l'inspiration. Parfois il n'y a rien de particulier qui m'inspire, parfois ce sont des passages de littérature.

Dans ce passage d'Ulysse, de James Joyce, Bloom, le personnage principal, aide à traverser une rue un jeune aveugle qui lui a indiqué sentir une camionnette à quelque distance.

M. Bloom marchait derrière ce pas sans yeux, ce complet de tweed à chevrons mal coupé. Pauvre garçon ! Par quel miracle pouvait-il deviner que cette camionnette était là ? Il doit l'avoir senti. Ils voient les choses dans leur tête peut-être. Une espèce de sens du volume. Son poids ou sa taille, quelque chose de plus noir que l'obscurité. Me demande si. Le poids est-ce qu'il le sentirait si on enlevait quelque chose ? Sentirait un vide. Une drôle d'idée de Dublin il doit avoir à donner des petits coups le long des trottoirs pour avancer. Est-ce qu'il pourrait aller droit sans cette canne ? Figure exsangue et pieuse comme un type qui se prépare à la prêtrise.

352cd93238459404539ab42341449821.jpg

Quelque chose de plus noir que l'obscurité (01/VII/2007)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Spicynico 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog