Magazine Humeur

Oh ! Dieu Trombines...

Publié le 18 octobre 2007 par Guillaume De Thomas

Trombines est un DieuJe suis un Dieu. Non. Ne rigolez pas. D'abord, c'est pas moi qui le dit, c'est vous. Oui, parfaitement. La preuve : combien m'envoient un email sans nom, sans explication, avec un message du genre "Peux-tu régler mon problème sur mon blog. Voici mon mot de passe" ? Cinq par jour en moyenne. Et comme je suis un Dieu, je dois deviner tout de suite qui tu es, toi, oh ! blogueur confiant. Les cierges que tu brûles tous les jours à l'église des internautes en peine doivent éclairer mon chemin jusqu'à ton blog, naturellement. Et la confiance que tu me portes doit suffire à me faire deviner sans y penser, quel est le problème que tu rencontres et que je dois régler prestemment. D'ailleurs, il faut bien être un dieu pour régler tous les problèmes, non ? Car quoi ? Qui d'autres peut d'un coup de touche de clavier magique réparer ton ordinateur qui bug par email, à part un dieu ? Quel quidam, à part moi, peut oser espérer virer tous les virus de ton Messenger, rien qu'en y pensant, parce que tu le demandes l'exiges, à 4 heures du matin dans ton dernier commentaire laissé sur mon billet sans rapport avec ta question ? Hein ? Qui ??? Mais là où tu fais de moi un Dieu, cher blogueur, c'est quand à 19 heures, alors que je suis très sérieusement en train de regarder la très intellectulle roue de la fortune lire un traité de phylosophique sur l'avenir des blogs, tu m'envoies un texto sur mon portable dont tu as récupéré le numéro en consutlant mon profil Ziki, rubrique Guillaume De Thomas est un Dieu. Là, j'avoue, tu me glorifies. Car tu sais que je vais reconnaitre ton numéro de téléphone tout de suite, comme çà, rien qu'en le lisant. Et bien sûr, comme tu as lu ici que je parlais une dizaine de langues étrangères, dans ta tête il ne fait aucun doute que ton charabia sms en fait partie. Et summum de ta croyance en moi, tu exposes ton problème au sujet de ta connexion Alice qui t'empêche de m'envoyer un mail et il ne fait aucun doute dans ta tête que je vais pouvoir la réparer grâce aux supers pouvoirs que tu voudrais que j'aie. Après réflexion, je ne dois être qu'un demi Dieu. Parce qu'à un vrai Dieu, quand-même, on lui dit bonjour, de temps en temps. Et s'il te plait aussi. Sans jamais oublier merci. Mais je n'en exige pas tant moi. Parce qu'après tout, c'est toi, blogueur mystérieux aux mille soucis, qui fait de moi un Dieu et non l'inverse. Merci à toi, donc, blogueur en tout genre, de faire de moi une sommité informatico-téléphonico-bloguesque. Et désolé, si aujourd'hui, le billet que j'écris à ton intention te semble un peu sarcastique, voir méchant. D'ailleurs, tu as raison. en fait, je suis odieux... Oh ! Dieu, Trombines...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guillaume De Thomas 28 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte