Magazine High tech

Augmentation des prix du carburant en janvier 2010, une honte française !

Publié le 11 octobre 2009 par Tatam

innorway

Le président du pouvoir d’achat n’est plus. La mise en place des évolutions pseudoécologiques sur le prix des carburants est une honte ! Et comme d’habitude, ce sont les utilisateurs, véritables moutons de Panurge qui vont suivre, payer et ne rien dire ! Si j’étais déjà contre, cet été, de l’idée d’un socialiste de taxer les énergies fossiles au titre qu’elles le sont déjà à plus d’un euro le litre de SP95 et 80 centimes celui du gazole, j’apprends que cette augmentation cache un autre problème majeur. Ce n’est pas une augmentation de 4,11 centimes, mais une augmentation de plus de six centimes ! Et le pouvoir d’achat, où est-il ?

La Contribution Climat-Energie

La contribution climat énergie n’est autre que la taxe carbone. Idée très intelligente de Michel Rocard. Reprise par Nicolas Sarkozy pour faire « bien » avec les écologistes et son électorat, sans se soucier des répercussions sur le pouvoir d’achat des Français d’une part et sur la vie des entreprises d’autre part.

Car il faut le savoir, la taxe intérieure sur les produits pétroliers,  la TIPP, coûte à l’usager un euro le litre de SP95 soit seulement 19 centimes le prix de revient du SP, et 80 centimes le litre de gazole, soit 20 centimes son prix de revient. La taxe carbone engendre ainsi une première augmentation du prix du carburant : 4,92 centimes d’euro pour le SP95 (soit + 3,8 %) et une augmentation de 5,41 centimes d’euro pour le gazole et le fioul (+ 5,1 % pour le diesel et +9% pour le fioul). Cette augmentation sera croissante d’année en année, sans tenir compte de l’augmentation possible du prix du baril brut.

Seconde augmentation, la possibilité pour les régions d’instaurée une majoration de la TIPP de 0,73 centime d’euro HT maximum pour l’essence, et de 1,35 centime d’euro (toujours HT) par litre de diesel. Le but ? Permettre aux régions d’investir dans le financement d’infrastructures plus respectueuses de l’environnement.

Jamais deux sans trois, puisque l’objectif gouvernemental d’incorporer environ 7 % de biocarburants dans les carburants traditionnels en 2010 ne sera pas tenu. Ainsi, une hausse supplémentaire de 0,5 centime d’euro par litre (et HT !!) sera possible, selon l’UFIP : L’Union française des industries pétrolières.

Au final, voyons un peu le calcul :

  • Tarif du SP95 : 1,19 €/L (au 10/10).
    À partir du 1er janvier : 1,19 + 0,0492 + 0,0073 + 0,005 = 1,251 €/L soit 6,15 centimes de plus !
  • Tarif du Diesel : 1,00 €/L (au 10/10).
    À partir du 1er janvier : 1,00 + 0,0541 + 0,0135 + 0,005 = 1,074 €/L soit 7,41 centimes de plus !

Pour un plein de 50L d’essence, l’augmentation coutera 3 € et des poussières, pour 50L de gazole l’augmentation coutera 3,7 € et pour 2000L de fioul la facture sera augmentée de 148 € … Cela fait réfléchir.


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par claude
posté le 13 avril à 19:43
Signaler un abus

Bonjour, la honte et personne ne dis rien !!! Nous sommes des ânes , on ne mérite , pas autre chose.. Des ânes ....pauvres France

A propos de l’auteur


Tatam 410 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines