Magazine Emarketing

Le Social Media ne remplacera pas la Recherche

Publié le 12 octobre 2009 par Christophe Da Silva

Nielsen vient de publier sur son blog quelques conclusions intéressantes concernant la manière dont les internautes découvrent l'information sur Internet. L'étude est essentiellement basée sur la manière dont les contenus sont découverts (via un moteur de recherche, les portails, les réreaux sociaux).

18% des utilisateurs voient les réseaux sociaux comme un outil pour trouver de l'information

"En résumé, il y a un segment de la population online qui emploie les médias sociaux comme navigation de base et un outil pour découvrir l'information. A peu près 18% des utilisateurs voient les réseaux sociaux comme outil pour trouver de nouvelles informations. Bien que ce noyau ne représente qu'une faible proportion des gens qui utilisent des moteurs de recherche ou des portails comme Yahoo! ou MSN, c'est une donnée importante", explique Nielsen. "Et comme l'utilisation des médias sociaux continue de progresser (les visiteurs uniques sur Twitter ont augmenté de 959% en moyenne annuelle en août dernier), nous pouvons nous attendre à ce que ce chiffre croisse également".

Si vous doutiez encore sur la potentialité du trafic émanant des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou MySpace... peut-être que cette information vous soulagera. Alors que le trafic n'est toujours pas aussi significatif que celui en provenance des moteurs de recherche, cette source de trafic doit être vu comme un trafic additionnel, et le potentiel viral offert par les réseaux sociaux ne devrait pas etre ignoré.

Le graphique suivant montre comment se répartissent aujourd'hui les différents groupes de support pour trouver de l'information.

Lorsque vous recherchez une nouvelle information en ligne, sur quel type de site recherchez-vous ?

"Ce qui caractérise ce changement dans la manière de découvrir du contenu, c'est la quantité d'informations qui est disponible sur le Web", explique Nielsen. "Si vous désirez en apprendre davantage sur le dernier Smartphone lancé sur le marché, votre moteur de recherche préféré vous fournira des centaines, sinon des milliers d'articles sur le sujet. Mais avec le nombre croissant de ressources disponibles, il est difficle de savoir ce que vous devez croire ou prendre au pied de la lettre".

Selon les constations, 26% des "socializers" ou ceux qui passent plus de 10% de leur temps en ligne sur les médias sociaux, pensent qu'il y a trop d'informations en ligne. Nielsen ajoute : "Ainsi, les réseaux sociaux remplaceront-ils les portails ou les moteurs de recherche ? Peut-être. Peu importe. Mais si nous arrivons à comprendre pourquoi les gens se sentent de plus en plus aliénés par la quantité d'informations sur Internet, et la nécessité d'un "guide" humain, alors oui, votre réseau social préféré peut devenir une alternative intéressante à la découverte d'excellents contenus".

Evidemment, les moteurs de recherche sont bâtis à la croisée des éléments humains et mécaniques. L'équipe de recherche de Google a déjà discuté de cela. Mais en général, nous n'éprouvons pas de peine à trouver l'information souhaitée en effectuant une recherche via les moteurs. La surcharge d'information souligne simplement la nécessité d'améliorer continuellement la qualité de la recherche.

Vos amis pouraient ne pas avoir toutes les réponses que vous cherchez. En outre, si vous demandez aux gens que vous ne connaissez pas, pourquoi voudriez-vous leur faire confiance, pas plus que dans les résultats des moteurs de recherche ?

La Recherche et les médias sociaux ne sont pas des entités totalement distinctes. Les réseaux sociaux ont une fonction de recherche et les moteurs de recherche recherchent également à travers les réseaux sociaux. Ils sont entrelacés.

Source : Webpronews


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophe Da Silva 999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte