Magazine Culture

"Sissi a-t-elle été assassinée" ? Eléments de réponse le 21 octobre dans "Secrets d'histoire" sur France 2

Publié le 18 octobre 2007 par Florine

St_phane_Bern_Secrets_d_Histoire_France2

A Genève, personne n’a oublié le drame. Mais que s’est-il réellement passé ce 10 septembre 1898 ?
Nom de la victime : Elisabeth de Habsbourg Impératrice d’Autriche morte poignardée sur le quai du Mont-Blanc face à l'Hôtel Beau-Rivage …
Nom du meurtrier : Luigi Lucheni
Profession : Manœuvre
Opinion politique : Anarchiste
S’agit-il d’un complot ou est-ce un acte isolé ?
Au moment du drame, le mystère reste entier…
Quels sont les motifs du meurtre ? Pourquoi l’Impératrice d’Autriche a-t-elle été la cible d’un attentat ?

Dans l’imaginaire collectif, Sissi demeure avant tout le personnage romanesque incarné au cinéma par l’inoubliable Romy Schneider.


Mais quel est le vrai visage de l’Impératrice d’Autriche ? Qui se cache sous les traits de l’espiègle Sissi ?

- Thème du dimanche 21 octobre 2007 : " Sissi a-t-elle été assassinée ?"

A partir d’extraits de films, de documentaires et de riches archives qui illustrent les propos tenus par les intervenants tant à travers les reportages qu’en plateau, grâce aussi à l’intervention de Philippe Charlier et Clémentine Portier-Kaltenbach qui apportent leurs points de vue de scientifique et de journaliste," Secrets d'histoire" met en lumière certains mystères non élucidés de l’histoire .

Interviendront également dans l'émission :

- Jean des Cars – Historien – « Sissi ou la fatalité » - Perrin
- Emmanuel de Waresquiel – Historien
- Arielle Dombasle – Comédienne
- Jacques Mayer – Directeur de l’Hôtel Beau-Rivage à Genève
- Florence Darel – Comédienne
- Marc Vuilleumier – Historien spécialiste de la police politique
- Marianne Enckell – Responsable du Centre International de Recherches sur l’Anarchisme
- Lieutenant Jean-Louis Lezeau – Section de recherche de la police scientifique de Rennes
- Santo Cappon – « Mémoires de l’assassin de Sissi »
- Renato Saggiori - Spécialiste en autographes et propriétaire des cahiers bleus

source : www.france2.fr

- lien :

http://www.beau-rivage.ch/

" Sissi au Beau-Rivage "

http://news.beau-rivage.ch/beaurivage2007/fr/sisiaubeaurivage.asp

- ouvrages y relatifs :

Jean_des_Cars
"Sissi ou la fatalité" par Jean des Cars Ed.Perrin

En 1898, Sissi était assassinée à Genève par un anarchiste italien.
Depuis, l'impératrice d'Autriche et reine de Hongrie est devenue un mythe. Souveraine à la beauté légendaire, fantasque et solitaire, son destin, marqué par la fatalité qui frappe les grandes dynasties, nous fascine toujours. Elle a inspiré peintres, poètes, psychanalystes, cinéastes. Voici la vraie Sissi, nimbée du charme d'une princesse bavaroise qui, en 1854, épouse François-Joseph, l'empereur qui règne sur cinquante millions de sujets.
Si, à Vienne, on la critique, à Budapest, sous le prénom de Erzsébet, on la vénère car elle défend le nationalisme magyar contre l'emprise autrichienne. Personnage moderne et voyageuse acharnée dans une fin de siècle foisonnante, des palais danubiens aux côtes grecques ou normandes, Sissi fuit le protocole et se réfugie aux frontières de la nostalgie et du non-conformisme. Séduisante et rebelle, plus lucide que bien des diplomates sur les déchirements balkaniques, elle est une visionnaire des tragédies fin de siècle.
Aujourd'hui, en Europe centrale, le souvenir de Sissi recueille une nouvelle popularité. Pendant cinq ans, l'enquête de Jean des Cars l'a conduit dans l' ancien empire des Habsbourg à la rencontre des descendants de Sissi. Minutieux et argumenté, il apporte des souvenirs inédits ou peu connus, des témoignages d'archives et, grâce à de spectaculaires révélations, éclaire d'une manière originale cette inoubliable figure de femme.
De l'histoire au mythe, un livre de référence, déjà traduit en Allemagne, au Japon, en Espagne et en Hongrie.


Santo_Cappon
"Mémoires de l'assassin de Sissi" par Santo Cappon Ed.  Le Cherche Midi

Le 10 septembre 1898, à Genève, l'ouvrier italien Luigi Lucheni poignarde Elisabeth, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, transformant en destin, par cet assassinat, la vie de celle dont l'Histoire a retenu le surnom, Sissi.
Condamné à perpétuité en Suisse et détenu exemplaire jusqu'en 1909, Lucheni apprend le français en prison et entreprend d'écrire dans des cahiers ses " Mémoires ", sous le titre " Histoire d'un enfant abandonné à la fin du XIXe siècle racontée par lui-même" " Document unique et exceptionnel sur l'errance d'un enfant qui connut l'orphelinat dès sa naissance à Paris. Renvoyé en Italie, il subira l'enfer des familles d'accueil et l'existence bringuebalante d'un être privé d'affection et de repères.
Dès lors, comment cet " en dehors " n'aurait-il pas été peu ou prou sensible aux discours des propagandistes anarchistes ? Sissi fut victime d'un révolté désireux de présenter ses lettres de créance à une société honnie ; Les cahiers de Luchni furent volés en 1909 par un des gardiens de la prison. Santo Cappon explique dans quelles conditions ce document exceptionnel fut acheté par son père en 1938 et il raconte les années qui précédèrent le crime de Lucheni, les circonstances exactes de celui-ci, le procès, et la manière dont l'assassin de Sissi vécut la prison jusqu'à son " suicide " en 1910.

source : www.decitre.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florine 116 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte