Magazine Focus Emploi

Alternance il reste des places...

Publié le 12 octobre 2009 par Kristobal @kristoguy

C’EST LA RENTRÉE ET VOUS N’AVEZ PAS ENCORE TROUVÉ DE FORMATION. TROP TARD POUR LES FACS ET LES ÉCOLES PRIVÉES SONT DÉJÀ COMPLÈTES. L’ALTERNANCE, VOUS Y AVIEZ BIEN PENSÉ MAIS VOUS AVEZ LAISSÉ FILER LE TEMPS ET PUIS, VOUS N’AVIEZ PAS ENCORE TOTALEMENT DÉFINI VOTRE PROJET PROFESSIONNEL... RASSUREZ-VOUS, LE CALENDRIER DES FORMATIONS EN ALTERNANCE, PLUS SOUPLE QUE CELUI DES FORMATIONS CLASSIQUES, VOUS PERMET ENCORE DE VOUS INSCRIRE.

L’ALTERNANCE EN DEUX CONTRATS
Qu’est ce que l’alternance ? Une formation dont l’organisation se divise en deux domaines : l’institut de formation et l’entreprise. C’est un choix idéal pour ceux qui souhaitent se trouver rapidement au coeur du métier qu’ils ont choisi. A l’issue de la formation, il y a un diplôme ou un titre professionnel appuyé par une expérience du terrain recherchée par les recruteurs.
L’alternance peut prendre la forme de deux contrats qui ont chacun leurs particularités :
• Le contrat d’apprentissage
• Le contrat de professionnalisation
Le contrat d’apprentissage
Proposé dans le cadre d’une formation initiale, il va permettre au jeune apprenti d’apprendre un métier et le préparer à obtenir un diplôme. Il s’adresse exclusivement aux jeunes entre 16 et 26 ans bien que certaines formations proposent des contrats de pré-apprentissage pour les jeunes dès l’âge de 14 ans. Sa durée est de 1 à 3 ans suivant le diplôme visé. Pendant sa période de formation, le jeune est considéré comme un salarié à part entière de l’entreprise, il signe donc un contrat de travail qui définit la durée du temps passé dans la société ainsi que les fonctions occupées. Sa rémunération varie entre 25 et 78 % du SMIC, selon son âge et son année de formation.
Toutes les entreprises peuvent embaucher un jeune en contrat d’apprentissage. Elles sont alors exonérées de charges patronales, et cela suivant leur taille. Elles bénéficient également d’un crédit d’impôt de 1 600 € par apprenti recruté et d’une prime d’assiduité de 1 830 € par apprenti. Elles doivent cependant veiller sur leur apprenti en lui attriuant un « maître d’apprentissage » qui possède suffisamment d’expérience dans le métier.
La formation théorique est suivie dans un CFA – Centre de Formation pour Apprentis. Certains contrats sont également signés avec les sections d’apprentissage de lycées professionnels. Le rythme entre périodes de formation théorique et temps passé en entreprise varie suivant les centres et les formations suivies. Cependant, on compte environ 400 heures de formations théoriques annuelles. Ce qui signifie que l’apprenti passe entre 25 et 50 % de son temps en formation.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kristobal 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte