Magazine France

Polanski, Samantha et Vogue

Publié le 12 octobre 2009 par Roman Bernard
Je reproduis ci-dessous le commentaire d'un lecteur concernant l'affaire Polanski. Il y remet en cause la version d'Alain Finkielkraut, selon laquelle Samantha, 13 ans, aurait posé nue pour Vogue Homme.
Vogue avait demandé à Roman Polanski d'être guest editor d'un numéro du magazine. C'est dans ce cadre qu'il a montré un exemplaire du magazine à [l]a mère [de Samantha] et lui a demandé si elle accepterait que sa fille pose pour des photos dans ce magazine. Elle a dit « oui » à condition d'être présente à la séance photos. Ce n'est que quand, plusieurs jours plus tard, Roman Polanski est revenu, qu'il lui a expliqué que sa présence pourrait « inhiber » la jeune fille (sic !).
Il n'était donc nullement question de photos nues pour Vogue tel qu'[Alain Finkielkraut] voudrait le présenter.
Le témoignage de la victime est d'ailleurs très clair sur ce qui s'est passé ce jour-là dans une des maisons de Jack Nicholson à Mulholland (ça ne s'invente pas). Ce qui me rend perplexe, c'est de trouver cette information en moins de cinq minutes, tandis qu'[Alain Finkielkraut] qui en débat n'a su la vérifier... à moins qu'il n'ait choisi son parti (pris).
Pour ceux que cela intéresse, en décembre 2002, le juge californien David Wesley (juge à la Cour supérieure de Los Angeles) rend publique la déposition de la victime de Roman Polanski : Samantha Jane Gailey (épouse Geimer) telle que consignée au tribunal deux semaines après les faits.
Peut être [faut-il] demander un droit de suite à Nicolas Demorand afin de rétablir la vérité et ne pas de surcroit salir la victime.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Roman Bernard 428 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte