Magazine

Loltoshop Fred Mitt’ et autres billevesées, anwa.

Publié le 12 octobre 2009 par Henrymichel

Loltoshoptic 2000

En fouillant dans mes archives je me suis rendu compte que je n’avais fait aucun débriefing d’un Loltoshop organisé le mois dernier sur notre ministre Frédéric Mitterrand, bien avant le bukkake de scandales auquel il eut droit ce mois-ci.
L’image de départ était déjà bien drôle en soi (je n’ai plus le droit d’utiliser le mot LOL) :

fredorig

Il y avait eu alors via twitter pas mal de contributions, et certaines excellentissimes, que je vous fais partager ici.
A noter dans la Loltoshop League l’arrivée de petits nouveaux fort talentueux et opportunistes.
Pour rappel, un bon #loltoshop se fait bien évidemment via twitter, et si possible dans les 6 heures suivant la demande à contribution – rapidité et stupidité sont les deux qualités à posséder pour être à la hauteur de ce genre d’épreuve.

Loltoshop Fred Mitt’ et autres billevesées, anwa.
Loltoshop Fred Mitt’ et autres billevesées, anwa.
Loltoshop Fred Mitt’ et autres billevesées, anwa.

@okcowboy @tidamz @mrboo

Loltoshop Fred Mitt’ et autres billevesées, anwa.
Loltoshop Fred Mitt’ et autres billevesées, anwa.
Loltoshop Fred Mitt’ et autres billevesées, anwa.

@kornichiba @guiomh @woumpah

On voit qu’il y a eu deux écoles très distinctes dans l’interprétation de la photo :  l’école futuriste et l’école musicale. La vérité sur le personnage doit se situer quelque part entre les deux, une sorte de Dark Knight mélophile.

Ted Raymond, le Pigmaster

Mes chats avec l’ami @Imtherookie de Vodkaster me font souvent énormément rire – sa jeunesse et son tempérament calme se marient à merveille avec ma mauvaise foi caractérisée, s’ensuivent des dialogues assez surréalistes, dans lesquels la plupart du temps j’essaie de faire tenir un mensonge ou une idée stupide le plus longtemps possible, comme lorsqu’on protège la flamme d’une allumette de  la paume de sa main.

Bref, pas plus tard qu’hier, je m’attelais à lui faire croire qu’il existait des champions du monde de gym en salle (cardio + muscu et autres épreuves) et que mon idole se nommait Ted Raymond, prénom que j’inventai à la volée et qui me plut instantanément.
Mais le rookie devenant de plus en plus méfiant, il googla le nom “Ted Raymond”, et ne tomba pas sur un champion de gym en salle, mais sur quelque chose d’encore plus drôle.

Dans les foires agricoles qui se déroulent dans les campagnes américaines chaque année, il existe une épreuve très amusante qui réunit les petits et les grands : les Pigs Scrambles.

Les Pigs Scrambles sont d’ordinaire réservés aux enfants. Munis de sacs en toile, ils doivent poursuivre dans un enclos des porcelets enduits de graisse (comme si un porcelet n’était pas assez gras) et les capturer. S’ils attrapent un porcelet, ils en deviennent les propriétaires et dresseurs, jusqu’au pig scramble de l’année suivante, ou une génération plus grande courra après le porc, et ainsi de suite.
C’est une métaphore de la vieillesse peut-être.

Pigs07

J’étais à deux groins de poster cette histoire sur Bienbienbien, mais l’absence totale d’angle m’en dissuade. Je réclame juste un peu de contemplation sur cette épreuve.

Group07

Les porcelets n’ont pas souffert. J’adore les animaux – mais franchement cette photo m’a juste fait pleurer de rire. Le porcelet à l’avant plan fait la sieste ligoté dans le sac.

gros-plan

Pourquoi vous parler des Pigs Scrambles ? Ces photos sont tirées des pig scrambles de la foire de Fryeburg, dans le Maine, et j’ai découvert cette discipline grâce à @Imtherookie – car ces pigs scrambles de la foire de Fryeburg ne seraient pas réussies sans l’aide précieuse du Pigmaster, nommé Ted Raymond !!!

ted

Ted Raymond, à l’aide d’un vieux baton tout pourri, dresse chaque année les porcelets huilés à rester immobiles au milieu de la cour avant que le “go” ne retentisse, déclenchant la poursuite des bambins hystériques.
Pigmaster, mec.

ted2

Quelles sont maintenant les probabilités pour, qu’au cours d’un dialogue complètement débile sur gtalk, un nom inventé nous amène vers un truc aussi cool ? N’est-ce pas un signe ? Ou un message ?
Ne seriez-vous pas les porcelets que je dois guider de mon bâton de pélerin, vers de grands sacs en jute ?

P.S : Je mentionnais il y a quelques paragraphes Bienbienbien, j’y écris effectivement chaque semaine, retrouvez m’y. J’ai déja écrit sur les championnats de bouffe, l’effet koulechov, la géopolitique de la tv réalité, les randonues et  google wave (qui avait également fait l’objet d’un gchat drôle avec le rookie).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Henrymichel 747 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte