Magazine Asie

Le goût des souvenirs…

Publié le 13 octobre 2009 par Stephaniehk

DSC00464

 Quelle ne fut pas ma surprise quand je suis tombée sur ce nouveau restaurant – juste au pied de chez nous ! Des okonomiyakis ?! Ici à Hong Kong ! Alors que même à Paris c’était impossible d’en trouver !

Quelques explications s’imposent !

Les okonomiyakis sont un plat japonais, spécialité de la région du Kansai (en gros: autour d’Osaka), mais on trouve aussi une variante du côté d’Hiroshima.

Les japonais n’hésitent pas à appeler ça des pizzas japonaises ! Mais il s’agit plutôt d’une ‘crèpe/omelette’. La composition de base se limite à de la farine, de l’eau, un œuf et du chou chinois râpé. Normalement, il y a aussi des tenkasu (petites boules de fritures) mais ce n'est pas toujours facile à trouver. Ensuite, tout (ou presque!) est permis. En effet, ‘okonomi’ signifie ‘ce qu’on aime’ et ‘yaki’, ‘grillé’…

 Ainsi la recette se décline avec les aliments suivants, combinés ou seuls: champignons, crevettes, lard, poulpe, fromage, noix de Saint-Jacques, maïs…etc

L’ensemble est servi dans un bol. On doit mélanger énergiquement à l’aide d’une cuiller et de baguettes.

DSC00454
 
DSC00455

A cette recette très spécifique s’ajoute un mode de cuisson convivial: l’utilisation du ‘teppan’, une sorte de grill situé au milieu de la table.

On place le mélange sur la plaque de cuisson et on forme une galette:

 

DSC00456
 
DSC00457

Il s’agit ensuite de jouer des spatules pour faire tourner la galette pendant la cuisson, afin qu’elle ne colle pas et pour faciliter le ‘retournement’. Une fois l’ensemble saisi, on ajoute la sauce soja spéciale ‘okonomiyaki’ (légèrement sucrée), puis la mayonnaise – traditionnellement en damier, de l’ao-nori (algue sèche en poudre). La touche finale – essentielle, consiste en l’ajout de katsuobushi: du poisson séché et râpé finement dont les copeaux s’agitent au dessus de l’okonomiyaki

smile_omg
avec la chaleur dégagée.

 

DSC00458
DSC00459

Il ne reste alors plus qu’à se régaler

smile_tongue

A Hiroshima, généralement le chou est cuit au dessus de la galette et non mélangé dès le début, et surtout, on ajoute à la galette des yakisobas (nouilles sautées – délicieuses

smile_tongue
) Evidemment, l’ensemble n’est pas très léger
smile_omg
mais qu’est ce que c’est bon ! (et ça me rappelle tellement le Japon
smile_wink
)

 

DSC00460

Pour goûter cette spécialité:

Bang Bang Pan Pan
34 Leighton Rd g/f, Causeway Bay

Un petit conseil: préférez le soir ou le we si vous voulez mettre la main à la pâte. Le midi en semaine, c’est le cuistot qui prépare pour vous en cuisine et ce n’est vraiment pas pareil!

Mais bon, je devrais pas faire de pub, c’est toujours plein à craquer!

 Un lien utile, en passant: la liste des restaurants proposant des okonomiyakis dans le monde entier! (apparemment il y en a à Paris maintenant)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stephaniehk 318 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte