Magazine Humeur

Avec Jean Sarkozy, la France revient «au temps des cathédrales» !

Publié le 13 octobre 2009 par Kamizole

suger-saint-denis.1255399607.jpgSi le ridicule tuait, nul doute que Jean Sarkozy en serait sa victime idéale !… Comment peut-on être aussi stupide ? me suis-je dit en découvrant in fine cette répartie sur un article du Monde L’irrésistible ascension de Jean Sarkozy dans les Hauts-de-Seine en défense contre ses nombreux contra-dicteurs qui s’indignent qu’ils puisse être nommé à la tête de La Défense : “L’objectif aujourd’hui doit être de bâtir une cathédrale et non plus de se complaire dans des querelles de clocher”

La première idée qui me soit venue devant tellement de suffisance : prétendrait-il également «guérir les écrouelles» ? Ensuite : «C’est un saint ! Mon Jean»… Paroles et musique de Xavière Tibéri selon les “Guignols de l’Info»”.

Décidément, le freluquet sans mérites n’a peur de rien. Sa vanité outrancière n’attire même pas mon habituel courroux : «tout ce qui est excessif est dérisoire»… Juste une hilarité assez jubilatoire doublée d’un solide mépris. Comment peut-on être aussi ignare et stupide en même qu’autant imbu de sa personne ? Je sais qu’il a de qui tenir, mais tout de même !… «Aux âmes mal nées la nullité n’attend point le nombre des années» dirais-je en pastichant Corneille. Rodrigue avait du cœur : Jean Sarkozy a dû se faire greffer un coffre-fort en ses lieu et place.

Ne croyez surtout pas que je méprise «Le temps des cathédrales», bien au contraire. Je ne sais qui je dois remercier pour mon titre, de Jacques Duby ou de Régine Pernoud : «La femme au temps des cathédrales» qui montre combien les femmes furent mieux considérées au Moyen-äge – tellement décrié par Michelet qui para en revanche la Renaissance de toutes les vertus avec tant d’insistance qu’il en est lassant lors même que nous savons qu’au moins sur deux plans : la propreté et le sort fait aux femmes, la Renaissance connut une formidable régression.

Et c’est précisément en raison de la beauté majestueuse des cathédrales, de la somme de travail, de l’amour de l’art qu’y ont mis artisans et artistes et de la foi sincère du peuple que je m’insurge contre une telle comparaison.

Jean Sarkozy est sans doute un «bâtisseur» - du moins le petit valet aux ordres des promoteurs avides - mais en guise de «cathédrale» les constructions qui seront érigées à La Défense seront autant de temples dédiés au culte du Veau d’Or. N’est pas Suger qui veut.

suger.1255399643.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog