Magazine

Bientôt des batteries en papier ?

Publié le 13 octobre 2009 par Frédéric Bordage @greenit
générique - énergie - algue - cellulose - Cladophora

Des chercheurs de l’université suédoise d’Upsala viennent de mettre au point une batterie fonctionnant à partir de cellulose (le composant essentiel du papier) et de sel. Même s’il reste encore beaucoup de progrès à faire avant l’industrialisation, c’est une petite révolution dans le domaine du stockage de l’électricité.

La cellulose et le sel sont des matières premières bon marché et disponibles en très grande quantité sur la terre. Cette invention pourrait donc faire baisser le coût des batteries.

Les chercheurs s’appuient sur la structure de cellulose d’une algue envahissante - Cladophora - qui étouffe à l’heure actuelle les écosystèmes marins et certains lacs d’eau douce. La fabrication de batteries à partir de Cladophora permettrait donc de financer la dépollution de certaines zones où cette algues est trop envahissante.

Dans un premier temps, cette nouvelle batterie sera réservée à des applications industrielles ou à de petits appareils électroniques à faible consommation. Si elle se recharge en moins de 15 secondes, sa capacité de stockage n’est pour l’instant que de 25Wh par kg contre 100 Wh/kg pour les batteries traditionnelles lithium-ion.

source : http://personal.teknik.uu.se/Teknikvetenskaper/nfm/media_articles/Chemis…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Bordage 2605 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte