Magazine Auto/moto

Journée nationale de la sécurité routière.

Publié le 13 octobre 2009 par Michellefouineur
Inscrite parmi les priorités gouvernementales pour 2004, la lutte contre l’insécurité routière est une préoccupation quotidienne de la Préfecture de Police, en charge de cette mission dans la Capitale...
En effet, même si les accidents corporels de la circulation diminuent régulièrement à Paris, le bilan reste trop lourd : 4078 accidents sont à déplorer pour les sept premiers mois de 2004 ; 33 personnes ont été tuées et 309 blessées gravement. La plupart de ces accidents ont pour origine des manquements au code de la route.
En complément des actions de répression qui lui incombent, la Préfecture de Police s’implique, tout au long de l’année, dans des opérations destinées à sensibiliser le public au nécessaire respect des règles de sécurité routière.Ainsi, à l’occasion de la cinquième édition de la Semaine Nationale de la Sécurité Routière 2004, qui s'est tenue du 13 octobre au 20 octobre, la Préfecture de Police et la Mairie de Paris, en partenariat avec de nombreuses associations, ont conçu une série d’actions de communication et de sensibilisation du grand public au risque routier. 
Le village de la sécurité routière, a proposé au public divers ateliers de sensibilisation autour du thème central de la semaine, « Les victimes de la route et la vie après l’accident » (initiation aux gestes qui sauvent, témoignages sur les difficultés de la vie après l’accident, …), ainsi qu’un espace de conférences, des ateliers d’information sur les risques encourus sur la route en cas de non-respect des règles de conduite et, enfin, un espace d’initiation à la conduite essentiellement destiné au jeune public scolaire (pistes de conduite, atelier rollers, testochoc, voiture-tonneau).
Pour la circonstance, la Préfecture de Police a présenté sa nouvelle cellule d’assistance des familles des victimes d’accidents mortels de la circulation sur Paris : mis en place en avril 2004, ce dispositif, novateur pour une institution publique, a permis d’offrir un soutien psychologique aux proches des personnes décédées sur la route ainsi qu’aux témoins fortement traumatisés par l’accident. Jusque-là, la dimension de la souffrance psychique des familles des victimes était peu prise en compte par les pouvoirs publics.
Nous nous excusons auprès de nos lecteurs non parisiens, mais nous n'avons pas trouvé d'informations plus générales sur cette journée !¤¤¤¤¤Site officiel : cliquer ici.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Michellefouineur 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines