Magazine

Datacenter : l'Ecosse veut faire mieux que la France

Publié le 13 octobre 2009 par Frédéric Bordage @greenit
Logo - Scottich Development International

En 2012, la demande mondiale de centres de données (datacenter) devrait être supérieure de 50% à celle de 2007, et les coûts associés devraient eux aussi augmenter d’environ 50%. Après la France, l’Ecosse se positionne à son tour comme une destination privilégiée pour l’implantation de centres informatiques plus respectueux de l’environnement (green datacenters).

Parmi ses arguments :
- l’engagement de produire 50% de son électricité à partir d’énergies renouvelables d’ici à 2020.
- une situation privilégiée pour le free cooling. La température moyenne en Écosse est inférieure d’au moins 2°C à celle de la plupart des autres pays européens abritant des centres de données, et permet donc de contrôler la température à l’intérieur des centres à l’aide d’air frais. De quoi abaisser le PUE et diminuer les rejets carbonés liés au refroidissement des machines.
- l’initiative ATLAS, financée par Scottish Enterprise et l’Union Européenne, qui regroupe six pôles économiques (Glasgow, Aberdeen, Edimbourg par exemple) dotés de réseaux de communication par fibre optique .
- un nouveau câble transatlantique sous-marin (corridor multi-gigabit entre les États-Unis et l’Europe) qui améliorera les capacités de communication du pays.
- le gouvernement écossais accorde des subventions aux projets d’investissement créant ou sauvegardant des emplois locaux. Plus de 130 millions de livres ont été ainsi alloués à un vaste éventail de sociétés allant des grandes entreprises aux PME en 2006/07. Les entreprises qui choisissent de s’établir en Écosse peuvent également obtenir un financement pour couvrir le coût de la formation du personnel.

L’Ecosse n’en est pas à son coup d’essai. Le site Internet Villages International, situé dans le sud de l’Écosse, a utilise par exemple l’excédent de chaleur produit par ses serveurs pour chauffer les bâtiments adjacents. Des sociétés de premier plan comme IBM, JP Morgan, Dell, Amazon, Shell Finance Operations, HSBC, et BNP Paribas sont déjà largement présentes en Écosse.

source : communiqué


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Bordage 2605 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte