Magazine Société

Julien Dray ou l’insupportable légèreté de l'égo

Publié le 13 octobre 2009 par Oldchaps

Mais quelle mouche est donc allée piquer aujourd’hui Julien Dray ? Le député PS de l'Essonne vient de prendre la défense de Jean Sarkozy estimant qu'il a la "légitimité" pour être candidat à la présidence de l’EPAD et jugeant "un peu injuste le procès qui lui est fait" parce qu'"il s'appelle Sarkozy et qu'il a 23 ans".

Il prend ainsi le contre-pied de la position de son parti. Il va, de plus, à l’encontre du buzz international dont Jean Sarkozy est l’objet, et par ricochet la France . une position à contre-courant de la pétition lancée sur internet qui réunit aujourd’hui plus de 55.000 personnes contre la candidature de Jean Sarkozy.

Une polémique saine

Il est pourtant évident que ce jeune homme n’a ni les diplômes, ni l’expérience, ni les compétences pour ce poste. C’est en effet un poste destiné à un senior chevronné qui a une expérience confirmée dans ce même type de boulot. L’envergure du poste ainsi que les responsabilités associées ne peuvent évidemment être données à quelqu’un qui « aurait des capacités », qui serait bien né pour les uns, ou plus « doué que son père au même age » pour les autres. Un CV vierge n’a jamais été la garantie de réussite à un poste quel qu'il soit. Dans la génération de Jean Sarkozy, il y' a des milliers de jeunes du même age que lui, pourtant bien plus diplômés. Beaucoup sont actuellement au RSA, ou tentent d'y parvenir en faisant des petits boulots mal payés.

Julien Dray s’est donc trompé de combat ! car si cette promotion injustifiée de jean Sarkozy à la tête de l’EPAD a lieu, et je n’en doute pas une seconde : la véhémence de l’opposition, du Modem et des verts, sur ce sujet aura été pleinement justifiée.

Le débat est donc vif mais honorable ! Alors quoi Julien Dray ? la problématique de lynchage médiatique que vous exposez est effectivement un sujet d’actualité…mais vous l’appliquez à un mauvais exemple. Le piston grotesque de Jean Sarkozy à la tête de l’EPAD ne peut être le support de votre indignation.

Des propos boomerang destinés à vous-même

Vos propos, monsieur Dray, prennent le contre-pied de la position de la direction du PS. Et c'est uniquement leurs buts. Vous recherchez à vérifier si votre capacité de nuisance est encore intacte. Cette hypothèse est assez perverse, mais je vous l'attribue. Vous vous estimez (peut-être à juste titre) insuffisamment soutenu par le PS, dans les poursuites judiciaires dont vous faites l’objet. Ceci est une chose. C'en est une autre de dénigrer la position majoritaire de votre parti afin de vous surexposer médiatiquement au détriment de votre courant d'idée.

Cependant, le sujet, le verbe ainsi que le complément de votre « sortie » d’aujourd’hui ne tiennent que dans ces deux mots-ci : Julien Dray.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oldchaps 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine