Magazine Info Locale

Sarkozy veut ouvrir les lycées le week-end

Publié le 13 octobre 2009 par Michelmi

Dans le cadre de la réforme annoncée du lycée...

Sarkozy veut ouvrir les lycées le week-end

Le chef de l'état veut que les établissements restent ouverts en dehors des heures de cours pour des activités sportives et culturelles.

« Il faut qu’on accepte cette idée que le lycée doit être ouvert en dehors des strictes heures de cours ».

C’est pas normal que quatre mois de l’année en comptant les vacances, ou cinq mois, ça soit fermé.

C’est pas normal que le week-end, ça soit fermé, a déclaré le chef de l'état.

Nicolas Sarkozy s’était discrètement invité dans un lycée des (Hauts-de-Seine) à une réunion de travail des personnels avec le directeur de Sciences-Po Paris, chargé d’une mission de concertation.

Le président a suggéré, les élèves doivent pouvoir aller par exemple au lycée le samedi pour « faire tourner le cinéclub », « la salle de spectacles » ou « les équipements sportifs ».

Que ce soient les lycéens qui gèrent les équipements sportifs, ça leur apprendra un peu à être des adultes et à respecter les équipements dont ils auront la gestion.

« S'approprier » le lycée

Il s’agit de « donner un droit de participation » aux élèves, « plutôt que d’infantiliser en ne donnant le choix qu’entre la soumission et la rébellion ». « On fait aimer son lycée en permettant aux jeunes de se l’approprier ».

Chargé en janvier 2009 d’une mission de concertation par Nicolas Sarkozy, après le retrait du projet de réforme contesté du ministre de l’éducation nationale, le directeur de Sciences-Po Paris a rendu un premier rapport à l’Elysée le 2 juin 2009.

Il y fait des « préconisations » pour bâtir un lycée plus juste, en deux étapes. Elles devraient être reprises, selon l’Élysée, en tout ou partie à la rentrée 2010.

Le directeur de Sciences-Po Paris suggère notamment une révolution de l’orientation, une revalorisation de la voie technologique (surtout de la série industrielle STI), le rééquilibrage des séries de la voie générale (L, S et ES), davantage d’oral aux examens de langues et un temps d’accompagnement à côté des cours.

Gratuitement? Et comment Nicolas SARKOZI compte-t-il rémunérer les personnels d'entretien et d'accueil ( à la charge de la ville pour les écoles, du département pour les collèges et de la région pour les lycées).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Michelmi 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine