Magazine Cyclisme

La police enquête sur des seringues suspectes saisies sur le Tour

Publié le 13 octobre 2009 par Jeanpaulbrouchon

Jusqu'à présent aucune affaire de dopage n'avait entâché le Tour 2009. Mais, à la veille de la présentation de la Grande Boucle 2010, on vient d'apprendre qu'une enquête préliminaire venait d'être ouverte par le Parquet de Paris qui vise plusieurs équipes dont Astana, la formation de Lance Armstrong et d'Alberto Contador, vainqueur de l'édition 2009. Plusieurs seringues suspectes - qui sont en cours d'analyse par un laboratoire parisien - auraient été découvertes dans l'un des containers utilisés par les équipes pour se débarasser des déchets d'origine médicale.
Une énième affaire de dopage qui risque d'empoisonner les retrouvailles des dirigeants d'ASO avec les champions (Lance Armstrong et Alberto Contador, notamment, étaient annoncés), leurs directeurs sportifs et les journalistes au Palais des Congrès, où doit être dévoilée l'édition 2010 du Tour. Et qui vient doucher l'optimisme de Christian Prudhomme, le directeur du Tour, qui, ce matin, confiait à l'agence Reuters : " Pour la première fois depuis que j'ai rejoint ASO en 2004, j'ai connu un mois de juillet tranquille et aucune mauvaise nouvelle n'est intervenue entre le 10 et le 20 août "...
Dans un communiqué, Astana réfute toutes les suspicions de dopage : " L'équipe Astana est surprise de lire dans la presse française qu'elle est impliquée dans une enquête sur le dopage menée par des procureurs français. Astana n'a rien à cacher, ses coureurs n'utilisent pas de substances interdite, l'équipe est confiante dans les résultats des analyses qui sont ou seront pratiquées par un laboratoire parisien et elle est prête à coopérer ".


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeanpaulbrouchon 535 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines