Magazine Médias

Desperate Housewives [6x 03]

Publié le 14 octobre 2009 par Lulla

dnes_season4_dh_gaby_miniba

Never Judge A Lady By Her Lover // 13 42o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_71274

   Il n'aura fallu attendre que trois petits épisodes avant que Desperate Housewives ne nous offre ce qu'elle fait de pire : du réchauffé et du pas drôle. La palme revient à Susan qui a largement contribué à pourrir l'ambiance comme elle sait si bien le faire. Elle est partie dans un grand délire consistant à accuser Danny, le nouveau voisin, sans preuves bien-sûr, de l'agression de sa fille. Elle a évidemment gossipé auprès de tous les voisins et les Bolen n'osaient même plus sortir de chez eux. Le thème avait déjà été abordé lors de l'accusation de pédophilie contre Artz de la part de Lynette. On nous ressort en gros la même chose sauf que Danny n'est pas coupable, une caméra de surveillance ayant finie par le disculper. Tout dans l'attitude de Susan était insupportable et les quelques tentatives pour la rendre amusante ont échoué. Le pire étant lorsqu'elle monte sur ses grands chevaux parce que Bob est l'avocat de Danny. Le parallèle dressé par Lynette entre son histoire de la saison dernière avec son fils accusé de l'incendie du restaurant et ce qui arrive aujourd'hui aux Bolen était intéressant. Mais Susan n'a rien compris et s'est entêtée. Comme d'habitude. Jusqu'à se ridiculiser, comme d'habitude. Et tenter de se faire pardonner avec son air de chien battu, comme d'habitude. Et elle a même trouvé le moyen de plaindre son pauvre mari de s'être marié avec elle. Mais ma chérie, Mike est au courant que tu es folle à lier. Et lui aussi visiblement puisqu'il en redemande systématiquement ! Pauvre homme.

   Entre deux scènes ridicules made in Susan, on apprend deux-trois choses sur les Bolen. Ils sont en fuite et cela au moins depuis la naissance de Danny. Ca m'a fait un peu penser à la série The Riches d'ailleurs. Ils ne s'appellent pas vraiment "Bolen", c'est un nom d'emprunt, pas plus que Angie et Nick ne sont leurs vrais prénoms. Et ils ont tout plein de secrets à cacher ! Oui, la promesse est faire : ils n'ont pas un seul gros secret mais plusieurs. De quoi logiquement nous tenir en haleine un petit moment. J'ai bien dis logiquement. Heureusement que Drea de Matteo assure. Ca permet de compenser (un peu) les jeux pitoyables des deux hommes de sa vie.

vlcsnap_78832

   Tiens, Jesse Metcalfe est venu faire sa visite annuelle dans la série ! J'avoue, j'exagère, l'année dernière il n'était pas venu. A chaque fois qu'on le revoit, John Rowland est un peu plus riche et un peu plus confiant. A ce tarif-là, ce crétin sera gouverneur de Californie d'ici deux ans. En attendant, il revient semer le doute dans l'esprit de Gaby, et par la même occasion dans celui de Carlos. Ce n'est que la 4ème fois qu'on nous fait le coup ! Gaby a beau se défendre de toutes ses forces : elle a toujours envie de lui plaire et ne serait pas contre un petit coup de queue à l'occasion. C'était évident à la table du restaurant et elle est sacrément gonflée de faire ensuite la morale à Carlos. Au final, elle regarde ses vieilles photos de John avec nostalgie. Sera-t-il encore là au prochain épisode ? Va-t-elle craquer ? J'en doute. Les scénaristes vont probablement se tourner vers Ana qui va forcément essayer de fricoter avec lui, ne serait-ce que pour rendre Gaby furieuse. Et elle réussira. Vivement tiens, ça n'est pas du tout prévisible...

   Même la storyline de Bree et Karl est plus faible cette semaine. J'adore toujours autant ce duo mais il faut bien avouer que lorsque des sentiments commencent à faire irruption, c'est beaucoup moins fun. Heureusement, la situation est inversée : ce n'est pas Bree qui commence à tomber amoureuse de Karl mais Karl qui éprouve quelque chose pour Bree. Et il connaît parfaitement les femmes, il sait comment la faire réagir. Elle tombera dans ses filets tôt ou tard. J'adorerai les voir pendant leur week-end à Vegas mais il ne faut pas rêver. La série n'est jamais sortie de Wisteria Lane quasiment, ça ne va pas commencer maintenant... Orson est inlassablement le boulet de service désormais. On attend toujours le divorce et son départ. Connaissant un peu les méthodes de Marc Cherry maintenant, on peut s'attendre à ce qu'il le tue puisqu'il ne sert plus à rien. Les épisodes événements de Novembre approchent après tout...

   Katherine ? Non, elle n'est pas là. Lynette ? Oui, elle est là mais on aurait préféré ne pas la voir. Le personnage a beau être excellent, il a de moins en moins de verve. La grossesse sans doute, les hormones, tout ça... Comme par hasard, Carlos lui propose une promotion au moment où elle allait lui dire qu'elle est enceinte. Sans intérêt. Déjà vu. Et surtout : pas drôle mais alors vraiment pas. Le dîner avec Tom bourré était d'une nullité profonde. Je sais bien qu'on est dans une série, plutôt comique qui plus est, mais ce genre de gag éculé improbable, ça n'est plus possible. Il n'y a bien que la réaction des enfants Scavo lors de l'annonce de la grossesse qui est amusante. En plus, pour la première fois depuis une éternité, Penny a ouvert le bouche. Je commençais à m'inquiéter. Je l'ai cru autiste !

vlcsnap_68175


// Bilan // Une mauvaise idée par personnages, c'est une bonne moyenne ! Bravo les gars !

   

44069764


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte