Magazine France

L'enregistrement par téléphone portable : bientôt une réalité ?

Publié le 19 octobre 2007 par Artduservice
L’Association du Transport Aérien International (IATA) vient d'annoncer la mise en place d'un standard global qui pose les jalons de l'enregistrement par téléphone portable au niveau international grâce à l'utilisation de codes-barres à deux dimensions (2D).
L'enregistrement par téléphone portable permet aux compagnies aériennes d'envoyer directement le code-barre 2D sur le téléphone portable, l'assistant personnel (PDA) ou le smart phone des passagers. Ces derniers doivent simplement donner leur numéro de téléphone portable à la compagnie aérienne au moment de la réservation afin de recevoir un texto comprenant un code-barre 2D ou donnant les instructions pour le télécharger. Le code-barre devient ainsi la carte d’embarquement du passager. Il est lu directement sur l’écran du téléphone portable, ce qui élimine complètement le papier de la procédure d’enregistrement.
“Les passagers veulent profiter des commodités offertes par les e-services et ne plus utiliser de papier. Ce standard constitue une étape importante pour ne plus utiliser de papier qui alourdit les procédures et augmente les coûts », a déclaré Giovanni Bisignani, Président de l'IATA.
Sur le plan historique, l'utilisation de la technologie des téléphones portables au niveau international a été limitée en raison des différents formats employés selon les régions. Le standard IATA utilise les codes existants : Aztec et Datamatrix, qui sont largement employés en Europe et en Amérique du Nord, ainsi que QR, qui est beaucoup utilisé au Japon. Ces trois technologies ont fait leurs preuves et peuvent êtres lues par un type unique de lecteur qui est rentable et disponible dans le monde entier.
“La création d’un code standard n’est qu’une partie de la solution”, a expliqué G. Bisignani. “Dans les mois à venir, nous allons travailler avec nos compagnies membres afin de mettre en place des procédures standardisées et des directives qui faciliteront une mise en place globale ».
L’industrie a donné fin 2010 comme date limite pour la mise en place de 100% de cartes d’embarquement à code-barre (ou BCBP). Lorsque la mise en service sera complètement achevée, le BCBP permettra à l’industrie d’économiser plus de 500 millions de dollars par an. Un standard 2D pour les cartes d’embarquement papier à code-barre avait été établi en 2005. Il représente le fondement de l’enregistrement sur Internet. Les deux standards (pour le téléphone mobile et le papier) peuvent être émis et acceptés par les compagnies du monde entier.
L’introduction du BCBP sur le plan international pour remplacer la technologie des bandes magnétiques constitue l’un des cinq projets de Simplifying the Business (StB), lancé en 2004 par l'IATA. L’objectif du programme StB est d’utiliser la technologie pour rendre les voyages plus pratiques tout en permettant d’économiser 6,5 milliards de dollars de coûts.
Source : Communiqué de presse IATA

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Artduservice 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines