Magazine Société

A népotisme avéré, faute pas forcément pardonnée

Publié le 14 octobre 2009 par Oldchaps

L'immanence présidentielle auto-proclamée, quelle que soit la situation et quel que soit le sujet, des Sarkozy père et fils touche sans doute à sa fin. Ils se sont mis en effet dans un pétrin indescriptible.

Nous en savons désormais un peu plus, à mesure que les jours passent, au sujet de cette polémique. Patrick Devedjian, atteint par la limite d'age, souhaitait malgré tout être reconduit jusqu'en 2011 à la présidence de l'EPAD. Les services du premier ministre s'était donc activés et avaient préparé un projet de décret ne mentionnant plus la limite d'age.

Une fois ce projet passé à l'Elysée, cette clause avait disparue. il y' a donc bien eu volonté délibérée de l'Elysée à pousser Jean Sarkozy sur cette chère visiblement précieuse. Le népotisme n'est donc plus un fantasme de journalistes en mal de sensations fortes mais bien une réalité que l'on ne peut plus nier.

Si l'on continuait ce raisonnement, nous pourrions même supposer que Nicolas Sarkozy a délibérément placé Patrick Devedjian au ministère de la relance afin d'ouvrir la porte à la présidence de l'EPAD à son fils...Hasardeux, crédible et terriblement machiavélique....Nicolas Sarkozy en serait t'il capable. Je le pense.

Le népotisme présidentiel vient donc d'être pris en flagrant-délit, la polémique qui continue de sévir est donc pleinement justifiée.

Relisons les propos de Patrick Devedjian de la semaine dernière

Il ne s'agit plus ici, de préférer untel ou untel afin de favoriser ses lieutenants au sein d'institutions existantes - cette pratique contestable ne favorise évidemment pas les compétences - mais il s'agit là de propulser les membres de sa famille politique aux postes clés.

Patrick Devedjian s'est donc fait très certainement piégé par le président, et son ministère de la relance n'est qu'un placard à sénior. J'avais crié au loup, un peu vite, la semaine dernière suite à ses propos. Je le re-cite: "aux âmes bien nées la valeur n'attend point le nombre des années".

Patrick Devedjian est un homme intelligent, et c'est la seule déclaration qu'il a fait concernant Jean Sarkozy. Son opiniâtreté légendaire pour soutenir Jean Sarkozy se serait donc tarie ?

Non! il fallait seulement lire cette déclaration au premier degré, mais avec un soupçon de second degré quant à son interprétation. Patrick Devedjian se moquait très finement et ouvertement de Jean Sarkozy par média interposé. je suis tombé dans le panneau, mais il est vrai que l'UMP ne nous habitue guère à de tels raffinements.

L'Elysée se fait donc bien DRH pour dégager la place afin que les " âmes bien nées" s'assoient là où a toujours été leurs places...et ça c'est une nouveauté.

La défense de Jean Sarkozy est bien faible aujourd'hui

A part s'être coupé les cheveux, ce week-end, pour paraitre plus mûr, ses arguments pèsent bien peu en face de ceux de ses détracteurs. Ses soutiens...des ministres, et Luc Chatel bien sur !  des personnalités de seconde catégorie désormais puisque totalement inféodés à la parole Elyséenne. Il lui reste bien comme soutien Isabelle et Patrick Balkany, et en népotisme, ils en connaissent un rayon. Mais que pèsent'il au juste ?

Les derniers propos de Patrick Balkany sont carrément inconséquents, quant à ceux de Isabelle....je vous en laisse juge : "Il n'y' a pas de mobilisation sur le Web contre jean Sarkozy". La pétition lancée sur le Web à l'encontre de Jean Sarkozy a recueilli en quelques jours...la bagatelle de 65.000 signatures. Dont acte.

François Fillon a eu beau siffler la fin de la partie au sujet de cette polémique, il ne peut se prévaloir d'aucune crédibilité envers qui que ce soit pusique son rôle de fusible a déjà été dégoupillé. Les Sarkozy père et fils sont donc aujourd'hui bien seuls devant l'opinion publique. Et pour se faire pardonner cette faute, j'ai bien peur que Jean Sarkozy ne soit obligé de suspendre sa candidature... à quelques mois des Régionales. je pense que cette polémique est le tournant du mandat présidentiel en-cours. Cette tentative de népotisme avérée (dont on ne connait pas encore l'issue) va très certainement laisser des traces.

A népotisme avéré, faute pas forcément pardonnée



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oldchaps 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine