Magazine Immobilier

Belle journée pour les propriétaires sur Anzère

Publié le 11 avril 2009 par Chamossaire

Belle journée pour les propriétaires sur Anzère
A l'invitation de la société de Développement d'Anzère (SDA), de la commune, d'Anzère tourisme et de l'ASPA, les propriétaires d'appartements et de chalets qui se trouvaient sur Anzère étaient conviés à une journée de rencontres et d'informations à l'Auberge de Tsalan. Pour les skieurs et les promeneurs en raquettes les RV étaient à 9 ou 10 h au départ du télécabine, avec la jonction de tous à l'Auberge de Tsalan pour un apéritif à 11h30. Pour notre part à mon épouse et à moi, montée en télécabine jusqu'à la station intermédiaire et 45 minutes de raquettes pour rejoindre l'auberge.
Certains font connaissance et d'autres se retrouvent. Vers 12h15 nous passons à table pour la raclette. La tablée est de 26 et c'est un record pour cette troisième année que cette rencontre se tient. L'ambiance est au beau fixe, alors qu'à l'extérieur, vents et nuages gênent les apparitions du soleil. Durant le repas des informations nous sont données d'abord par Alain Gollut, Président de la SDA, sur le besoin d'Anzère de réaliser le wellness-center dont on parle tant.
La dernière étude réalisée à l'automne dernier pour une piscine semie-couverte fait apparaître un besoin d'investissement de 8,7 millions dont jusqu'à présent seuls 3,8 millions de financement sont trouvés. Il reste encore à trouver 5 millions et Alain Gollut voudraient bien que les propriétaires mettent encore la main à la poche pour 1,5 millions pour inciter la commune à lancer le projet en donnant ses garanties. Une nouvelle étude de marché, effectuée en décembre 2008 par CoopersWaterhouse montrerait qu'à l'instar de ce qui a été réalisé à Evronnaz il y a 15 ans, les prévisions d'exploitations sont de 200.000 F de pertes en année 1, 120.000 F en année deux et un quasi-équilibre en année 3. Cette étude de faisabilité serait à la disposition de tous sur le site de l'ASPA.
Puis c'est Eric Bellanger, nouveau responsable marketing de la station depuis le début de l'année qui prend la parole surtout pour dire qu'après quelques mois d'observation de la vie de la station, il va rapidement mettre en place des outils informatiques tant pour inciter une clientèle mondiale à venir nous visiter, qu'à tous ceux qui le souhaitent de s'exprimer à travers différents modes et aussi un forum, pour faire remonter toutes les idées auprès des instances de décisions de la station.
Enfin, c'est Raphy Bétrisey, Président de Télé-Anzère qui fait le point sur les remontées mécaniques de la station. Cette saison sera un nouveau record de recettes pour la société et ces deux dernières années de pleine neige vont permettre de mettre en œuvre, certainement dès la saison 2010-2011 un nouveau remonte-pente au milieu du domaine skiable à partir de Grillès pour mieux irriguer 4 pistes du milieu de domaine qui sont sous-utilisées actuellement. Avec cet investissement de 7 millions environ, tout le domaine aura été modernisé à cette échéance. Il nous a aussi dit un mot sur l'éventuelle liaison entre notre domaine de ski et celui de Crans-Montana. Ce projet est en route depuis 1990, mais ce n'est qu'en 2005 que les organisations écologiques ont donné leurs accords. Anzère s'est donc rapproché depuis, des remontées mécaniques de Crans-Montana, qui eux, ne souhaitent pas que la liaison se fasse haut au dessus de la Lienne. Ils préfèrent que cette liaison entre les deux domaines passent par deux pistes reliant Chetzeron aux Rousses.
Vers 14h30 c'est toujours en raquettes que nous redescendons de l'auberge de Tsalan vers le village où cette fois-ci c'est l'ASPA qui convient au Dahu-Bar tous les participants et ceux qui n'ont pu monter à l'auberge pour le repas pris en commun. Nous allons mettre en ce qui nous concerne encore plus d'une heure et demie pour ce deuxième tronçon du parcours. Sans entrainement, les jambes sont lourdes et même si le wellness-center existait je passerais mon tour. A tître d'information, la raclette de midi avec fendant et un café, coûtait 45F par personne, auquel il fallait rajouter pour ceux qui n'ont pas de forfait saisonnier 15F de télécabine pour monter à la station intermédiaire. Les apéritifs de midi et de 16h au Dahu-Bar étaient offerts.
Ce fut une belle journée de rencontres et d'échanges de points de vue entre les propriétaires et certains des responsables de la station. Il me semble important que ce dialogue puisse continuer dans les mois à venir pour que la station d'Anzère reparte de l'avant pour le bénéfice de tous.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chamossaire 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte