Magazine France

> Un prix Nobel de la paix qui sauvera l'Université de Limoges ?

Publié le 18 octobre 2007 par Annonyme

En remettant le prix Nobel au GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat), le comité norvégien a salué le travail de tous les experts qui composent le groupe.
Le président du groupe, l'indien Rajendra Pachauri, a adressé une lettre à tous les membres du GIEC pour les féliciter. Parmi eux se trouvent Jean-Paul Ceron, directeur-adjoint du CRIDEAU* à l'Université de Limoges, mais également expert en tourisme auprès du GIEC.

Un CRIDEAU menacé ?
Fondé par le célèbre Michel Prieur, considéré pour certains comme le plus grand spécialiste international du droit de l'environnement, le CRIDEAU serait actuellement menacé. Des rumeurs reprises par la presse locale ce weekend laissent entendre que le Centre de Recherche perdrait son agrément ministériel à la prochaine rentrée universitaire. Ainsi le CRIDEAU verrait sa légitimité diminuée, et ses ressources affaiblies.

Autre centre sur la sellette à Limoges: le Centre de Droit et d'Economie du Sport qui a formé entre autres, Laurent Blanc et Raymond Domenech.

Le renom de l'Université de Limoges tient essentiellement à ces deux pôles. En les perdant l'Université perdrait sa crédibilité, déjà fortement affaiblie.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Annonyme 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte