Magazine Environnement

Rucksack House, la pièce nomade

Publié le 21 octobre 2007 par Dimitri Boulze

convertible-house1.jpg
Perchée entre architecture et art, forme et fonction, la Rucksack House se situe à le croisée des chemins, entre un échaffaudage temporaire et une sculpture minimale. Aussi nomade qu'un sac à dos (traduction de Rucksack), l'artiste Stefan Eberstadt l'a imaginée comme une pièce additionnelle qui puisse être suspendue à une façade.

rucksack6.jpg
Cubique, lumineuse, vide de connotation et ouverte sur le besoin de l'utilisateur, l'intérieur offre une atmosphère cosy bien que donnant l'impression de flotter au dessus de l'espace public. Suspendue à des câbles d'acier qui sont ancrés sur le toit ou à la façade du bâtiment existant, la Rucksack House est faite d'acier acier, avec du bouleau contreplaqué comme revêtement intérieur, la surface extérieure étant ponctuée d'encarts de plexiglas pour laisser entrer plus de lumière.
Artistique avant tout, elle pose la question des alternatives à l'habitat résidentiel. Celà n'est pas sans rapeller une sorte de cabane perchée dans un arbre, bien que cette fois beaucoup plus technique et structurée. Nomade par excellence, elle ne demande pas beaucoup de temps pour l'installer, si ce n'est la présence d'une grue pendant quelques heures. Pour y rentrer, pas forcément besoin de percer les façades, une simple fenêtre suffit...
rucksack7.jpg
Et quand on pose la question à l'aritste : Est-ce que des gens vont acheter ces structures, est-ce que celà pourrait entrer dans nos modes de vie ?, voici sa réponse :

"Oui, d'une certaine manière, elle reflète la personnalité de la personne qui y vivrait. Si vous avez envie de changement, alors la Rucksack House est un moyen idéal de le concrétiser. Par ailleurs, elle est un exemple de sculpture artistique dans l'espace public, en même temps qu'un nouvelle pièce clé en main. Dans un monde idéal, celà pourrait faire partie des alternatives possibles, mais l'idée première était surtout d'entamer la réflexion - et en même temps de l'emmener assez loin... - sur la manière de vivre les espaces ainsi que la configuration dans laquelle ils peuvent être installés."

 

rucksack8.jpg


++ Interview de l'artiste (en anglais)
++ Convertible city


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dimitri Boulze 71 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte