Magazine Société

Bande d’arrêt d’urgence

Publié le 21 octobre 2007 par Jlhuss

… un “coeur à la casse”

Grosse averse sur l’autoroute !

La voiture fait de “l’aquaplaning” heurte le rail de sécurité rebondissant vers la bande d’urgence ou elle stoppe.
Plus de peur que de mal, certes les tôles sont en bien mauvais état, le pare-brise explosé, mais les passagers s’en tirent avec de petites contusions sans gravité. ouFFFF !

Un “coeur généreux”, au volant d’une voiture flambant neuve, prompt à s’enquérir du malheur d’autrui et à porter secours, s’arrête à proximité et descend pour éventuellement aider.
 La passagère du véhicule accidenté se plaint d’un peu partout avec une  pr édisposition “dramatique” propre à un accent méridional démonstratif. La disparition du pare-brise l’exposant aux intempéries, le “coeur vaillant” propose sa toute belle voiture comme abri. Ainsi fut fait, la bonne dame sort de son ”épavve” et s’installe au sec sur le siège avant de la voiture altruiste, à l’abri du déluge.
Arrivent promptement les pompiers, lesquels “diagnostiquent” entre autre, une douleur cervicale chez cette pauvre méditerranéenne égarée au septentrion! “L’a mal partout” … ” au cou comme aux fesses, aux bras comme aux jambes … pas assez cependant pour l’avoir empêchée de se mettre à l’abri.

“Il va falloir découper le pavillon de votre voiture … Monsieur, afin de sortir cette blessée” dans les règles du protocole.
Stupeur et réticences … mais ainsi fut fait!  La voiture flambant neuve du “coeur altruiste” se transforma promptement en épave.

Ainsi qu’il est écrit dans tous les manuels de prévention : “il est très dangereux de s’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence” !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine