Magazine Culture

[Critiques de séries] Carole et Fabien de Critictoo (1ère partie)

Publié le 21 octobre 2007 par Nick

Critictoo

Critiques en séries, c’est une collection d’interviews de blogueurs qui écrivent des critiques d’épisodes de séries télé, tout simplement.

La semaine dernière, Tao a essuyé les plâtres de cette nouvelle rubrique avec Critik en séries, et ce dimanche, place à l’épisode n°2 avec cette fois-ci un duo de revieweurs, Carole et Fabien, rédacteurs du blog Critictoo (qui traite aussi bien de la télé que du cinéma), deux fans de séries qui, le moins que l’on puisse dire, ne gardent pas leurs langues dans leur poches et qui n’ont pas peur de déplaire.
Si vous ne connaissez pas encore leur blog, vous manquez quelque chose. N’hésitez pas à y faire un tour et à y retourner pour lire leurs critiques sur des séries très différentes telles que 30 Rock, Bionic Woman, Brothers & Sisters, Californication, Dexter, Dirty Sexy Money, Friday Night Lights, Heroes, Prison Break, Reaper, Rescue Me, Les Soprano ou encore Supernatural. Petit bonus : une superbe galerie de photos promotionnelles, très utile pour illustrer des articles…

:-)

Double entretien oblige, le billet est divisé en deux parties. Voici la première. N’hésitez pas à réagir !

Avant de parler de votre blog, racontez-nous un peu votre histoire avec les séries tv. Depuis quand vous les regardez ? Quelles sont les séries qui vous ont marquées ?
Fabien : Je regarde des séries tv depuis aussi loin que je m’en souviens, et j’ai une bonne mémoire. Je regardais pas mal de trucs avec ma mère après l’école et les samedis après-midi, genre Star Trek, Miami Vice, Mission Impossible, mais aussi des trucs comme Sauvés par le gong. En vieillissant, ça ne s’est pas arrangé, surtout avec X-files qui a transformé en passion ce qui auparavant était un passe-temps. J’ai même ouvert mon premier site sur cette série, il y a 10 ans déjà. Le choc suivant fut Les Sopranos, la série qui révolutionna la télévision et ma façon de la regarder.

Carole : Je n’ai pas vraiment de réponse à cette question. Quand j’étais haute comme trois pommes, j’étais plus la tête dans les bouquins, ma grande sœur occupait la télévision. Avec l’âge, je me suis un peu retrouvé sur le canapé à regarder le Cosby Show, Quoi de neuf docteur ? Notre Belle famille et cie. Je regardais ce qu’on regardait chez moi. Cela s’est fait progressivement. J’ai suivi le mouvement avec Fabien, qui m’a collé devant X-Files, Buffy, Les Sopranos… Ma révolution en solo s’est passée avec Farscape et le fameux épisode « A Human Reaction ».

Comment est né Critictoo ?
Fabien : À l’origine, Critictoo était une version française de Metacritic, mais devant le travail considérable, le manque de temps et le fait que le blog s’est mis à générer beaucoup plus de trafic que le site lui-même, on a tout misé sur cette partie. La saison dernière on bloguait moins et on ne faisait que des bilans de semaines laissant quelques lignes sur chaque épisode. On consacrait des billets à certaines de nos séries préférées, ou celles qui nous donnaient le plus de choses à dire. Critictoo a pris sa forme actuelle il n’y a que quelques mois, et on y reste.

Californication
Qu’est-ce qui vous motive à écrire des critiques ? Le plaisir d’écrire ? L’analyse des épisodes ? L’échange avec les visiteurs par le biais des commentaires ? D’autres choses ?
Fabien : La motivation ? Bonne question, je n’y ai jamais pensé. En fait, j’ai tendance à ne pas aimer faire toujours la même chose, donc en gros, tous les 15 jours j’ai envie de tout arrêter. Sortie de ça, je pense que globalement, c’est une envie de partager notre passion, de donner notre avis sans concessions, et au final, tenter d’éduquer sur le sujet. C’est peut-être un peu prétentieux, mais j’ai l’impression qu’il y a en France un manque certain dans le domaine et la majorité des gens n’ont pas les bases pour vraiment apprécier la qualité d’une série, ou son contraire. Alors si je peux participer à améliorer ça, et peut-être finalement trouver des gens avec qui je peux parler série en dehors du web, ce serait bien.

Carole : J’adore écrire, même si parfois, je livre des phrases alambiquées. C’est mon autre passion. Mais, en dehors de ça, je pense qu’il y a la prétention de vouloir être lu, et de surtout montrer aux gens ce qu’est finalement le monde télévisuel. Il y a eu une sacrée évolution, et beaucoup de gens sont passés à côté.

Comment vous partagez-vous les reviews ?
Fabien : On a un planning avec les diffusions, et on a choisi. Vu mon penchant à arrêter les séries plus vite que je ne les commence, je joue la sureté en choisissant des séries qui ont tenu la distance suffisamment longtemps pour que je ne les abandonne pas tout de suite. Ça et le fait que nous ne regardons pas forcément la même chose, là le choix est vite fait. Sinon, il y a eu la bataille Heroes. Ayant déjà lâché 1 fois à la moitié de la saison 1, et vu le niveau de la saison 2, je vais surement vite abandonner. Carole a hérité du bébé, en échange j’ai pris Stargate Atlantis.

Comment procédez-vous pour écrire vos critiques ? Avez-vous une méthode ? En moyenne, combien de temps consacrez-vous à la rédaction d’une review ?
Fabien : Je lance Word, et j’écris. Je corrige une fois avec le correcteur de Word, une seconde fois avec Antidote, un super correcteur, je recommande. Ensuite, je publie. Les mots me viennent en fonction de ce qui m’a marqué dans l’épisode, si ça répond à mes attentes ou non. Selon mon inspiration ça va de 5-10 minutes à 30-45 pour les plus longues. On a mis en place une séparation sur le blog pour mettre en avant les critiques les plus longues. Et puis, il y a des jours où je n’ai pas franchement envie d’écrire. Ce genre de phase pouvant perdurer, je ne perds pas de temps, je le fais quand même.

Carole : Ma méthode est assez similaire à celle de Fabien. L’envie sur le moment peut jouer aussi sur le temps que je vais y passer, et si l’épisode mérite qu’on s’y attarde. Il faut le dire, des fois, il n’y a rien à dire (une pensée pour Reaper…). Je lisais beaucoup de critiques cinéma issu de Premiere ou Cine Live. Et en y réfléchissant, c’est un peu ainsi que je procède pour beaucoup de séries. Raconter tout l’épisode n’a pas d’intérêt pour moi, l’idée est de dire ce qu’on ressent. (more…)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nick 135 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte