Magazine Culture

Et le reste alors !

Publié le 21 octobre 2007 par Jotbou
et_le_reste.jpg

our ceux qui suivent l’actualité, la semaine écoulée (et ce n’est peut être pas fini) a été plus que riche en informations de toutes sortes. Autant d’un point de vue national qu’international, les évènements n’ont pas manqués et pourtant…

Alors que des affaires très lourdes telles EADS, le MEDEF, l’amendement ADN, la manifestation nationale, etc. ont toutes connues d’importants développements cette semaine, elles n’ont ensemble qu’apposer une mince résistance face à un divorce ! Et oui, il est à constater que dans l’ensemble des médias, cette “affaire” prend une place conséquente pour une importante minime. Car oui, ce qui fait que cela prend tant d’importance repose sur un espèce de rêve brisé, entretenu par les médias depuis au moins deux ans maintenant.

Ils ont été sous tout les feux de la rampe, se mettant en scène de manière intense, véhiculant une histoire de papier glacé. Et cette rupture, rompt avec les habitudes prisent à ce poste. Mais au final, c’est un non évènement absolu auquel tout le monde consacre une page, une émission, un encart (moi même ici j’entretiens la chose). Et ce qui me désole encore c’est de voir que dans des émissions de talk, on invite des éditorialistes politiques, des experts des hautes sphères dirigeantes pour les faire réagir sur ça ! N’est ce pas une preuve de plus d’un vide informatif abyssal ! On ne recherche plus à informer (puisque le fait ne demande pas à être expliqué) mais au drague, on racole sur le fantasme persistant d’un destin brisé.

Car en quoi TF1 peut il se permettre de faire l’ouverture de son journal de 20 heures, jeudi dernier avec ce type d’information alors que dans les rues le même jour des milliers de personnes manifestaient (à noter, à titre de contre exemple que France 2 a fait l’inverse). Au delà de l’appartenance politique et des amitiés liant les deux entités, le fait de voir en une du journal le plus écouté d’Europe une histoire personnelle prendre le dessus sur un mouvement sociale national me fait réellement peur dans le traitement journalistique. En terme d’intérêt global, c’est réellement honteux.

Et c’est d’ailleurs également symptomatique d’un désintérêt flagrant des grandes instances de toutes sortes pour la masse, ceux qui ne sortent pas du lot et donc qui n’intéressent personne. On préfère mettre en une la rubrique des chiens écrasés car eux au moins savent se “démarquer”.

Alors que l’on parle systématiquement de la baisse de confiance des français dans les médias, il serait bon que certains d’entre eux (surtout la télévision, qui puise sa rémunération ailleurs dans le domaine de l’information, pas comme la presse écrite) revoient drastiquement leurs copies pour ne pas tomber dans la facilité des paillettes et des facéties pour apporter un vrai regard d’analyse, de compréhension et d’appréhension des grands enjeux. Un doux rêve, j’en conviens bien !

Réflexion

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jotbou 238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte