Magazine Caricatures

La presse étrangère se gausse…

Publié le 22 octobre 2009 par Ruminances

liberte001.jpgEn matière de respect de la liberté de la presse, la France n'est plus loin de faire figure de cancre, au fond de la classe tout près du radiateur immonde de la censure rampante. Le prétendu pays des droits de l'homme apparaît en effet au classement mondial 2009 de Reporters sans frontières à une sinistre 43ème place derrière des pays comme l'Afrique du Sud, le Ghana, le Mali, l'Uruguay ou le Costa-Rica.

La réalité dépassant désormais l'affliction, il suffit de se rappeler l'arrestation pour le moins musclée de Vittorio de Filippis, le directeur du développement de Libération et ex-directeur de la publication du journal dans une affaire mineure de diffamation publique. Il convient également de se souvenir que des journalistes de Rue89 et de France3 furent convoqués par la police après la diffusion d'une vidéo off où l'on voyait Sarkozy s'en prendre à un stagiaire parce qu'il ne lui avait pas retourné son bonjour. On n'oubliera pas non plus les multiples pressions exercées par l'Elysée sur tel ou tel journal, sur tel ou tel journaliste. On gardera à vie gravé dans un coin de notre mémoire, les parodies d'interviews présidentielles des Ferrari-Pujadas ainsi que l'éditorial gluant d'Etienne Mougeotte.

On est bien loin du prétendu complot politico-médiatique anti-Sarko dénoncé par les sbires de l'UMP. L'affaire ubuesque du prince Jean ou le réquisitoire outrancier du procureur Marin contre Galouzeau dans l'affaire Clearstream démontre une fois de plus que notre pays dérive lentement mais sûrement vers une monarchie élective, selon le mot de trop de Laurent Joffrin. Pendant ce temps-la presse étrangère s'en donne à coeur joie et se gausse de notre supposée démocratie exemplaire…

Traditionnellement, les français font montre d'une grande indulgence à l'égard des comportements despotiques de de leurs présidents. Mais leur patience n'est pas infinie.” affirme le Süddeutsche Zeitung, un grand quotidien bavarois. Les suisses, les canadiens, les italiens, les belges, les espagnols, les brésilien, les anglais, les américains, les grecs, les burkinabés, les colombiens, même les russes et les chinois ne sont pas en reste. Tous stigmatisent le Sarkozysme ambiant !

Et, pendant ce temps-là, nos plumitifs hexagonaux se renient un peu plus en mangeant leur chapeau… Aujourd'hui, tandis qu'on jette en pâture aux chacals et aux hyènes d'inoffensifs afghans, nos profs sont contraints et forcés de lire du Guy Môquet aux enfants pour leur apprendre la tolérance et l'amour d'autrui… De qui se moque-t-on ?

(lire la suite…)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ruminances 506 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte