Magazine F1/moto

Bilan de la Course : Renault

Publié le 21 octobre 2007 par Beaudoin Sabrina

Bilan de la Course : Renault

Après s’être qualifié en 12ème et 17ème positions hier, l’équipe s’attendait à disputer une course difficile, elle avait misé sur des choix stratégiques ambitieux. Deux abandons cet après midi. Malgré cela, la R27 aura réussi à relier l’arrivée par 30 fois, sur 34 possibles et reste ainsi une valeur sûre en termes de record de fiabilité. La course de Giancarlo Fisichella a été rapidement écourtée : après avoir été percuté au premier virage, il est ensuite sorti de la piste au début du deuxième tour puis a été percuté par Yamamoto alors qu’il reprenait la piste. Les dommages importants sur sa monoplace lui ont permis de rejoindre les stands mais étaient trop lourds pour espérer poursuivre la course. Heikki, qui alors était le seul pilote ING Renault F1 Team en piste, s’était élancé en pneus extra-tendres sur une stratégie très agressive. Après avoir été percuté au premier virage, il a souffert d’une crevaison à l’avant gauche, ce qui l’a obligé à repasser par les stands. Il a ainsi pris un tour de retard d’entrée de jeu. Il a finalement dû abandonner après une violente sortie de route au 35ème tour après un incident technique sur sa monoplace. L’équipe cherchera à comprendre l’origine de cet incident dès qu’elle aura récupéré la voiture.

Heikki Kovalainen

Nous avions prévu de faire un premier relais très court, avec une voiture légère. J’ai pris un bon départ, j’ai passé le premier virage, espérant avoir ensuite l’intérieur dans le virage suivant, j’étais côte à côte avec Ralf Schumacher. Je pense que Fisico a été percuté car sa voiture a rapidement dégagé ce qui par une suite d’incidents a fait que Ralf m’a percuté. Au début, je croyais que la suspension avant avait cassée mais j’ai roulé jusqu’au stand, pensant que peut-être ce n’était qu’une crevaison. Cela s’est révélé être le cas, nous avons donc longuement ravitaillé pour reprendre ensuite la piste. Malheureusement, dans l’opération, j’ai perdu un tour et j’ai été sous drapeau bleu quasiment tout mon premier relais : j’étais plus vite que les voitures devant moi mais puisque je me faisais prendre un tour, je devais les laisser passer ! J’ai ensuite réussi à sortir du trafic et j’espérai finir la course. Mais ensuite dans le virage numéro 2, j’ai senti une vibration à l’arrière gauche, et je n’ai rien pu faire, j’ai tapé le mur. C’est dommage d’abandonner comme cela et de ne pas réussir à relier l’arrivée de toutes les courses mais ce sont des choses qui arrivent. Tout ce que je veux désormais, c’est me concentrer sur la suite et les prochains défis qui m’attendent : le marathon de New York dans un premier temps au mois de novembre et sur l’année suivante. Je veux devenir champion du monde, c’est mon objectif, je dois être encore mieux préparé mentalement et physiquement. Je vais y travailler au plus vite.
Giancarlo Fisichella
Cela a été une saison difficile pour toute l’équipe mais j’espérais que la dernière course de la saison durerait un peu plus que deux tours ! J’ai été percuté à l’arrière au départ, ce qui a endommagé la voiture. Puis au deuxième tour, j’étais en lutte avec une Williams dans le virage numéro 1, je suis sorti de la piste. La voiture était très difficile à contrôler dans l’herbe, avec très peu de grip, ce qui fait que lorsque j’ai repris la piste, j’ai été percuté par une autre voiture. C’est un incident de course et je suis désolé que cela nous ait tous deux obligés à abandonner. C’est dommage de conclure la saison de cette façon, alors que nous nous sommes tellement battus cette année. Je tiens à remercier tous les membres de l’équipe : peu importe les circonstances, ils n’ont rien lâché et n’ont jamais cessé de travailler, ils auraient mérité mieux eux aussi pour cette fin de saison.
Flavio Briatore, Directeur Général ING Renault F1 Team
Nous avons eu une saison très difficile et nous terminons l’année sur une course décevante. L’équipe s’attendait à une fin de saison difficile compte tenu du fait que nous avons décidé de nous concentrer sur la préparation de la saison prochaine depuis déjà quelques temps, et lorsque vous vous élancez en milieu de peloton, le type d’incidents dont nous avons souffert aujourd’hui peut arriver. Malgré cela, nous étions prêts à prendre certains risques aujourd’hui, qui auraient pu payer. L’important à l’issue d’une saison aussi difficile est que nous n’avons eu cesse de montrer notre détermination et notre volonté. Le soutien de Renault, ING et de nos autres partenaires a été sans faille tout au long de la saison et nous tenons aujourd’hui à les remercier de leur engagement. Notre prochain défi sera de montrer que nous pourrons rebondir l’an prochain et regagner notre place parmi l’élite. Je suis persuadé que nous en avons les moyens !
Pat Symonds, Directeur Exécutif de l’Ingénierie
La course de Giancarlo a été très courte : lorsque vous avez deux accidents en deux tours, il est très probable que cela soit tout simplement un signe que ce ne sera pas votre jour ! Comme pour Heikki, après son problème en qualifications, nous avons décidé de changer notre approche stratégique car il était tout simplement impossible de marquer des points avec une approche conventionnelle. Nous avions prévu de faire un premier relais très court avec les extra-tendres et il s’est avéré être plus court que prévu, puisqu’il a été victime d’une crevaison au premier tour. Il n’a ensuite rien lâché, même avec un tour de retard, mais il a finalement été victime d’une violente sortie au virage numéro 3. Nous devons maintenant comprendre pourquoi mais il semble que cela soit la conséquence d’un problème technique sur la voiture. Nous avons des standards très élevés chez Renault, et si nous n’avons pas à avoir honte de notre position au championnat, elle ne nous satisfait pas. Nous sommes maintenant tout simplement plus déterminés encore pour l’an prochain.
Source : Ing Renault F1

Sabrina Beaudoin


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Beaudoin Sabrina 46 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines