Magazine Environnement

Le film d’Al Gore épinglé pour causes d’affirmations discutables

Publié le 22 octobre 2007 par Aurélia Denoual

Un juge britannique, après avoir autorisé la projection d’Une Vérité qui dérange dans les écoles, y a relevé neuf affirmations non prouvées ou jugées trop alarmistes.


Qualifier les affirmations d’Al Gore d’erreurs, comme on a pu le lire dans la presse semble excessif et ce terme n’a pas été employé dans les observations formulées par le juge.


Cette polémique n’a pas empêché l’ancien vice-président des États-Unis de recevoir le prix Nobel de la Paix au titre de son action en faveur de la protection de l’environnement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte