Magazine F1/moto

Alonso espère que l'appel n'aboutira pas

Publié le 22 octobre 2007 par Beaudoin Sabrina

Alonso espère que l'appel n'aboutira pas

Fernando Alonso estime qu'il serait de mauvais goût qu'Hamilton gagne le titre de champion du monde, sur tapis vert, après l'appel vers la cour d'appel demandé par Mclaren. Les résultats du championnat 2007 demeurent dans le doute.
Les trois pilotes suspectés, Nico Rosberg, Robert Kubica et Nick Heidfeld, ont fini devant Lewis Hamilton quatrième, cinquième et sixième respectivement. Les fonctionnaires de la FIA ont décidé de ne pas pénaliser les pilotes et de laisser les résultats du championnat tels quels en officialisant le titre de Raikkonen.
Mais, Mclaren décide de s'enfoncer encore plus et interjette appel. Si celui ci est accepté et que les trois pilotes sont pénalisés, Hamilton gagnerait assez de points pour souffler sur tapis vert le titre de champion à Raikkonen.
Alonso estime qu'une telle situation pourrait avoir de grandes conséquences pour la réputation de la Formule 1.
"ce serait une pure plaisanterie, et nous avons déjà eu un bon lot d'affaires scandaleuses cette saison. s'ils sont pénalisés, le sport aura le visage de la honte, Hamilton ne mérite pas de gagner le titre comme cela. Raikkonen est le juste vainqueur et il l'a montré sur la piste. Il faut que les choses en restent là, pour le sport."
Le double champion du monde en titre a terminé 3ème de la course mais aussi 3ème du championnat du monde.
Fernando Alonso aimerait que tout se tasse. Pour lui, ils ont perdu et c'est tout. Tenter de gagner sur tapis vert ne ferait qu'enfoncer le clou.
"le résultat parle pour lui-même. McLaren a perdu probablement le championnat en raison de certaines des décisions qui ont été prises, particulièrement dans la deuxième moitié de la saison. Il n'y a pas de secret, ils ne m'ont pas beaucoup aidé."
"Mon chef d'équipe m'a clairement dit qu'en Chine, je serais le rival et non Raikkonen. C'était une déclaration d'intention. Ferrari a fait du bon travail en attendant et nous on se battait entre nous."
Mais malgré ses critiques, Alonso a nié son départ de l'écurie McLaren. Il a parlé de Renault, en jouant sur des suggestions mais en aucun cas n'a parlé d'un possible retour à son ancienne écurie Renault.
"Je sais qu'il y a des rumeurs, mais je n'ai parlé à aucune autre équipe et c'est la réalité. Si je ne reste pas chez McLaren, je ne peux pas dire que Renault soit ma première option."

Sabrina Beaudoin

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Beaudoin Sabrina 46 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines