Magazine Santé

JMB 2009 : Le rejet du thérapeute

Publié le 26 octobre 2009 par Taliax

Main tendueQuoi de plus difficile pour une personne bègue que de chercher de l’aide auprès d’un thérapeute que l’on imagine compétent et de se voir refuser cette aide sous prétexte que l’on se trompe sur sa condition de bègue. C’est quelque chose que j’ai relativement souvent entendu sur le forum Parole de bègues et que je trouve particulièrement tragique. Heureusement, ce genre de choses se rarifie. Le Docteur Monfrais-Pfauwadel répond donc aujourd’hui à :

Lorsque j’avais 21 ans, j’ai vu un orthophoniste et il m’a dit que je ne suis pas un bègue ! Que dois-je faire ?

Marie-Claude Monfrais-Pfauwadel :

Ne pas le croire, il n’y connaît rien ! On ne fait pas ce genre de démarche si on n’a pas un vrai bégaiement. Le problème du diagnostic ou de l’évaluation du bégaiement, surtout chez l’adulte, c’est qu’une personne bègue peut vous parler de façon fluente en évitant tous les mots sur lesquels elle sait qu’elle va bégayer… vous le savez bien.

Mais c’est dommage pour vous, et dommage pour l’orthophonie ce qui s’est passé là.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Taliax 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine