Magazine Internet

Le service de partage de fichiers de Free emmerde les majors ? Et bien les freenautes emmerdent les majors … ça tombe bien non ?

Publié le 22 octobre 2007 par Olivier Laurelli

Univers Sales Musiques et ses copines majorettes ont trouvé, après les newsgroups, un nouveau point sur lequel asticoter les freenautes, le service de partage de fichiers volumineux : http://dl.free.fr … Pour ceux qui ne connaissent pas, ce service permet d’envoyer sur un serveur un très gros fichier, d’en notifier le destinataire par email pour que ce dernier puisse télécharger à pleine vitesse le fichier en question. Bref c’est un service utile qui rend des services à de nombreux professionnels comme particuliers.

Evidemment des gros malins ont découvert qu’il était possible d’envoyer des fichiers copyrightés … les majors ont probablement consulté une cohorte d’experts en sécurité informatique pour dresser ce constat édifiant :

“oh mon dieu … mais les freenautes ne feraient pas ça quand même ?”

“Les freenautes sont des pirates, il parait même que bien compréssé en 14khz, on peut envoyer un album complet en pièce jointe à un mail @free.fr” !!

C’est scandaleux non ?

Sur une disquette 1,44mo aussi on peut mettre des mp3 … les disquettes devraient être interdites puisqu’elles servent de support au piratage !

Interdisons les mails (et ouai ! sur gmail on peut stocker 3 films, avec gspace on peut en envoyer à ses potes …), interdisons le serveur Apache … trop performant… mais la connerie ça serait dommage de s’en passer, alors continuons à engraisser l’industrie de la sous culture de masse musicale bien plus importante que l’internet.

Comme pour Napster en son temps, le majors n’ont toujours rien compris, elles luttent contre l’évolution au lieu de remettre leur métier en cause, elles tuent les artistes qui du coup préfèrent l’auto production et des modes de distributions qu’ils maitrisent (à l’image de Manu Chao qui courtcircuite toute la fillère en se faisant distribuer dans des kiosques à journaux ou de Radiohead sur le net qui propose un prix pour son dernier album à la discrétion de l’internaute) et c’est tant mieux …

Cette daube ci-dessous résume à elle seule le néant créatif dans lequel se trouvent les majors et les distributeurs face à la technologie (oui … la merde qui suit a bien été distribuée par la FNAC … non ce n’est pas une blague).

Le service de partage de fichiers de Free emmerde les majors ? Et bien les freenautes emmerdent les majors … ça tombe bien non ?

Bref si ces crétins arrivent à faire fermer ce service d’envoi de fichiers fort pratique, en voici d’autres équivalents que vous pourrez continuer à utiliser :

http://www.transferbigfiles.com
http://www.gigasize.com
http://www.yousendit.com
http://www3.bigupload.com
http://www.sendspace.com
http://www.driveway.com
http://filesanywhere.com

Et puisque l’on prend vraiment les freenautes pour des cons, voici celui proposé par le ministère de la culture, celui là même qui invective Free pour son service dl.free.fr :

http://zephyrin.ext.culture.fr/

… sachez simplement qu’il en existe des dizaines .. peut être des centaines.

En attendant, nous vous invitons à boycotter purement et simplement les produits culturels distribués par cette bande d’imbéciles sous couvert de la SPPF, du SNEP, de la SACEM et surtout d’un droit d’auteur franco-français et complètement anachronique … mais qu’attend la commission européenne pour réagir ?

Je n’invite pas au piratage mais bien au boycott pur et simple des majors et de leurs produits, au refus de l’abrutissement des masses. Pour exprimer ce refus nous vous invitons même a partager vos fichiers mais de manière chiffrée : oui c’est un appel au crypto terrorisme : échangez et partagez crypté ! Voici des outils qui devraient vous rendre service :

http://winscp.net/eng/docs/lang:fr

http://gnunet.org/?xlang=French

http://www.tribalweb.net/tour/accueil.php


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Laurelli 9300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine