Magazine Humour

Les méthodes pour étudier le futur

Publié le 22 octobre 2007 par Benoit B.
I can see forever

Le savoir c’est le pouvoir il parait (c’est d’ailleurs pour ca qu’il faut le cacher comme ils disent dans Warhammer) alors quoi de mieux pour dominer le monde que de connaitre à l’avance le futur afin d’en profiter au mieux comme un gros chacal ? Si asservir l’univers ca vous branche pas trop (je vous comprend c’est quand même pas mal de soucis et de responsabilités, je vais m’en charger à votre place, inutile de me remercier :)), vous pourriez vous faire une zigounette en platine en gagnant facilement au loto voir en investissant dans les bonnes entreprises au bon moment ("Bonjour, je sens qu’aujourd’hui je vais inventer l’iPod"). Sans allez jusque là il y a plein de fois dans la vie ou on aimerait connaitre l’issue d’evenements à l’avance pour pouvoir s’y préparer ("Marie Simone va elle me coller un méga râteau de l‘apocalypse si je tente un truc" ou autre "la vache la vache j’ai trop foiré mes concours, je vais angoisser comme un mort pendant 15j avant d’avoir mes résultats").
L’ennui c’est que "prédire" le futur c’est franchement pas gagné, mais alors vraiment pas du tout, déjà quand on voit comment les météorologistes galèrent pour prévoir le temps sur 5 jours (J’ai jamais compris l'intérêt de la météo, il est quand même vachement plus simple d’appliquer cette loi qui fonctionne a tous les coup "Si je prend mon parapluie il fera beau et si je l’oublie il va pleuvoir") comment arriver à appréhender la terre entière peuplée de plein de gens qui font n’importe quoi ? Cet état de fait (wouah ca en jette cette formule qui ne veut rien dire :‘)) n’a pourtant pas découragé un certains nombre de scientifiques et autres penseurs d’imaginer et d’appliquer des méthodes censées pouvoir prédire, ou du moins "ébaucher", notre futur, en voici quelques unes histoire de se secouer les boyaux de la tête (vous noterez ma récente passion pour les listes, ca fait joli et bien structuré c’est top) :
  • L’arbre des possibles / La prospective : La méthode dites de la "prospective" est probablement la plus connue grâce au fameux livre "L’arbre des possibles" de Bernard Werber qui est devenu un vrai projet en ligne que vous pouvez retrouver ICI. L’idée de cette méthode est d’imaginer l’ensemble des scénarios de futurs possibles, en faisant ainsi on réalise un arbre composé de pleins de branches, de pleins de feuilles et même de plein de pucerons tellement il y a de choix. Une fois cette arbre réalisé il "suffit" d’analyser les évènements mondiaux, cela permet de constater une tendance générale, à partir de cette tendance on élimine les branches de l’arbre qui ne sont plus valide, on affine ainsi au fur et à mesure le bazar jusqu'à dégager les futurs les plus "probables"
    Cette méthode très fastidieuse ne permet pas vraiment de prédire le futur, tout au mieux dégage t'on des tendances qui doivent permettre de prendre de bonnes décisions dans le présent pour, par exemple, éviter un probable futur apocalyptique ou un monde sans internet (autant dire l’enfer geek :‘(), mais c’est déjà un début.
  • Les prédictions probabilistes : La c’est le monde joyeux de la proba, un univers frais et riant de chiffres et de pourcentages en tout genre qui font mal au crâne (un peu comme un lendemain de cuite, les mathématiciens sont en fait de grands alcooliques). En gros, l’idée est d’étudier les probabilités qu’un évènement ou qu’une "réaction" survienne, en décomposant chaque évènements on peut ainsi déterminer les probabilités d’un enchainement d’action ou prédire des mouvements de foules...
    Cette méthode, bien qu'utilisée pour simuler certains phénomènes (mouvement de panique de foule, réactions phénomènes boursiers...), ne permet pas de prédire le futur car elle est extrêmement limité. En effet, pour pouvoir calculer facilement des évènements il faut absolument que ceux ci soient simplifiés au maximum ou alors beaucoup trop généralisés pour ressembler efficacement à la réalité. On arrive donc tout au plus à "prévoir" quelques phénomènes sociaux mais malheureusement, à la moindre "rupture" du modèle toutes les prédictions s’écroulent et ces ruptures arrivent très fréquemment de par la nature difficilement prévisible des humains (on est un peu dingue en fait). Si vous êtes pas allergique aux maths l’article wikipédia sur les Chaîne de Markov explique le concept un peu plus dans le détail.
  • Cyclicité : Selon certains scientifiques notre histoire est plus ou moins cyclique et on a tendance à répéter des erreurs ou des évènements de notre passé à intervalles réguliers. Partant de ce principe certains tentent de dégager des récurrences de phénomènes ou d’analyser les évènements actuels pour les mettre en parallèles avec des évènements passé et tenter ainsi de prédire ce qui va probablement se passer.
    Cette méthode ne repose pas, selon moi, sur une thèse valable, en effet on ne remarque les similitudes bien souvent qu’une fois les évènements passés cela en simplifiant probablement un peu trop l’enchainement qui y a mené. Ainsi, par exemple, on peut noter certaines similitudes entre le conflit vietnamien et le conflit actuel en Irak avec les troupes Américaines qui s’enlisent, leur peuple qui ne veut plus de cette guerre... mais cela prouve t’il une redondance ou juste une simple vague ressemblance ? Les début de la guerre au vietnam et de la guerre en irak sont très différent, impossible dans ces de prévoir à l’avance une similitude, celle ci n’apparait qu’à postériori (j’ai l’impression de m’embrouiller moi même ><)
    • Variante 1 : On constate un décalage culturel entre les États Unis et l’Europe, de nombreux phénomènes qui ont lieux la bas (obésité...) se retrouvent chez nous 5/10 ans plus tard, c’est une voie pour étudier les futurs modifications possible de notre société à nous personnellement nous même.
    • Variante 2 : La cyclicité des sociétés, on a constaté des similitudes ou des redondances dans l’histoire de grandes civilisations (Romaine, Grecque...) qui peuvent peut-être se calquer sur l'évolution de nos propres sociétés moderne afin d’en prédire les tendances générales.
  • Simulation parfaite : La on entre plus dans le monde merveilleux de la science fiction de ouf ! Si on suppose que le monde est entièrement déterministe, c’est à dire que les évènements qui régissent notre planète peuvent être déterminer à partir de ses conditions de départ, alors si on a suffisamment de puissance de calcul et que l’on connait précisément les réactions des personnes/atomes/objets/pangolins il nous suffit de rentrer les infos de la terre à un instant T et de simuler le bousin, hop on connait le futur avec précision ! C’est un peu ce qu’il se passe à beaucoup plus petite échelle pour prévoir la météo.
    Bien sur, il y a à peu près autant de chance que cela arrive qu’il y a de chances que George Bush devienne intelligent un jour mais on peut toujours rêver. "Ouais et puis en plus la mécanique quantique est pas déterministe sale noob !! Ta supposition de départ pue du cul !!" Mais euh, j’ai le droit d’y croire non :‘( ?
  • Le paradoxe des singes savants : Pour finir une "possibilité" amusante (et inutile, c’est Nioutaik faut un quota) basée sur le fameux paradoxe des singes savants (qui en fait n’est pas vraiment un paradoxe vu qu’il "fonctionne théoriquement", le singe étant une métaphore parce qu'effectivement dans la réalité le bestiau aura tendance a bousiller/faire pipi sur la machine, c'est véridique ^^) qui dit qu’un singe tapant des lettres aléatoirement sur une machine à écrire parviendra à reproduire l’ensemble des œuvres de Shakespeare si on lui laisse suffisamment de temps. Or ceci pourrait très bien s’appliquer à une tentative de prédiction du futur. Ainsi, les journaux télévisés, si on les numérisent, son composés de pleins de jolis 0 et de mignons 1, supposons maintenant que l’on demande à un ordinateur de nous générer au pif des milliards de 0/1 on finira bien, à un moment ou un autre par générer un fichier vidéo ? Dans ce cas rien n’empêche que cette machine finisse par générer un fichier correspondant au journal du 20 janvier 2356 ? On connaitrait alors le futur. Seulement voilà, il y a comme un tout petit problème, déjà de temps, pour arriver à générer un truc potable au pif total il va falloir de trèèès nombreuses années (ou alors on est vraiment mouleux, c’est pas impossible) et puis, si jamais on récupère un truc potable comment savoir si c’est vraiment le futur et pas un truc qui ne correspond à aucun avenir ? Le seule moyen d’en être sur sera d’attendre le jour de diffusion et du coup il ne servira plus à rien après ca... Cela dit cette "idée" a quelque chose de très troublant je trouve :)

Prédire le futur n’est donc pas réellement possible, le mieux que l’on puisse espérer est de dégager des tendances mais il parait difficilement imaginable de parvenir à savoir précisément que Robert aura une gastro le 15 juillet 2087 (le pauvre) ou que Mamie Simone traversera la rue des Mimosa en dehors du passage piétons le 28 mars 2014 à 8h54, et ca les futurologues (les mecs qui font tous les trucs que j’ai listé au dessus) en sont bien conscients, ils disent eux même ne pas "étudier le futur", car celui ci n’existe pas encore, mais plutôt étudier des "images du futur", leur but étant d’envisager de nombreuses possibilités de futur pour aider à prendre de bonnes décisions dans le présent. Et heureusement finalement, que se passerait il si on était capable de tout prévoir a l’avance ? Comment réagirait-on face à une guerre dont on connait l’issue ? Supporteriez vous de connaitre la date exacte de votre mort ou si Brenda embrassera finalement Roberto dans les Feux de l’amour 260 ème saison? Le futur est il modifiable une fois qu’on le connait ? Plein de questions qui font super mal au crâne et j’ai même pas d’Efferalgan T_T
Hop, voilà, c’est fini pour ce billet presque sérieux, à croire qu’après le billet sur les paradoxes temporels de la semaine dernière le lundi c’est réflexion sur Nioutaik oO Enfin rassurez vous, sauf accident hyper grave, du genre météorite ou Robot géant mutant, demain vous aurez un billet débile pour apprendre a devenir devin ou prophète (en gros prédire le futur version complètement nimp ^^ tout dans la continuité c’est beau)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benoit B. 13656 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines