Magazine Société

Afghanistan CIA et drogues

Publié le 28 octobre 2009 par Sergeadam
Afghanistan CIA et drogues Le frère du président afghan Hamid Karzaï, Ahmed Wali Karzaï, est sur la liste de paie des services américains de renseignements (CIA) depuis maintenant huit ans, affirme le New York Times, qui cite des responsables des administrations Bush et Obama.
À titre de président du Conseil de la province de Kandahar, Ahmed Wali Karzaï est l'un des partenaires-clés des Forces canadiennes à Kandahar. Il s'agit d'un personnage très controversé, en raison de son rôle présumé dans le trafic d'opium.
Le grand quotidien américain soutient qu'Ahmed Wali Karzaï reçoit de l'argent de la CIA pour divers services. Il a notamment été utilisé comme entremetteur entre des agents du service de renseignement et des Afghans considérés comme fidèles aux talibans.
Afghanistan CIA et drogues Le New York Times rapporte également qu'il a été payé pour sa contribution au recrutement de membres d'un groupe de paramilitaires utilisé pour combattre les talibans dans la province, la Kandahar Strike Force.
Il recevrait aussi de l'argent à titre de propriétaire de l'ancienne maison du chef des talibans, le mollah Omar, qui sert maintenant de quartier général à cette force paramilitaire.
La CIA a refusé de commenter cet article. Ahmed Wali Karzaï dément pour sa part être payé par la CIA. Il admet toutefois qu'il collabore avec des militaires et des civils américains. « C'est mon devoir en tant qu'Afghan », déclare-t-il. Il précise qu'il reçoit de l'argent de son frère pour couvrir certaines dépenses.
Source Radio Canada et le Monde.fr

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sergeadam 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine