Magazine Entreprendre

Avant de faire de la stratégie : gérez votre temps

Publié le 07 septembre 2009 par Yannriche @YricheCoffee
J'avais noté quelque part que "faire de la stratégie c'est d'abord gérer son temps". Ce n'est pas de moi, mais cela revient comme un leitmotiv chez les porteurs de projet : comment gérer mon temps avec tout ce qu'il y a à faire.Alors voici, je l'espère, un cercle vertueux à afficher et à mettre en œuvre de toute urgence pour améliorer son efficacité personnelle et ne plus perdre ce temps précieux qui file.Avant de faire de la stratégie : gérez votre temps Cliquez sur l'image pour l'agrandir / l'enregistrer L'exercice consiste bien à se concentrer sur ce qui est essentiel pour votre activité. D'abord en fixant des objectifs clairs et en éliminant la dispersion. Une nouvelle idée toutes les heures ce n'est plus de la créativité, cela finit par se transformer en immobilisme. Alors qu'avec un peu de méthode, rien de révolutionnaire, de la discipline, ça fait vieux jeu peut être mais c'est efficace, et vous voilà lancé dans le cercle vertueux.Les questions que chaque fois vous devez vous poser est de savoir si un objectif est prioritaire, pourquoi et en quoi il est prioritaire? Si c'est parce qu'un client hurle plus fort qu'un autre, cela lui donne-t-il pour autant tous les droits et toutes votre devotion? Ce client est-il un client rentable? Si non pourquoi? Etc, etc.Très vite vous découvrirez que vous réaliserez des "activités" pour être réactif, sans forcément intégrer cette activité dans une planification qui permet d'abord de préparer "votre intervention", de la quantifier et de vérifier que vous y gagnerez quelquechose. Et c'est bien là que vous ferez de la stratégie, en choisissant de répondre aux demandes sur des critères objectifs de temps, de tournée, de quantité et in fine de rentabilité.Un entrepreneur, me disait il y a une dizaine de jour, que pour lui aucune affaire ne doit être vendue à perte, dans ce cas il faut nouer une relation de confiance avec le client, il le sait autant que vous (si c'est un pro) ce que coute votre prestation, et lui dire que vous viendrez réparer les dégâts au juste prix. Résultat, que du résultat, beaucoup de travail, et l'entreprise a traversé la crise sans dégât, le patron ayant priorisé chaque étape, commercial, production, et surtout suivi des encaissements dans la période la plus critique.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yannriche 661 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte