Magazine Sport

Interview de Julien Sola

Publié le 29 octobre 2009 par Laurent Danflous
Julien Sola"Julien Sola est un mec discret, adorable avec un grand coeur et super motivé" m'expliquait son team manager. C'est effectivement les traits qui ressortent de cette interview. L'exubérance et la réticence à frotter du coude dans les scooterX, ce n'est pas son genre. D'ailleurs c'est en voulant gratter le rider qui le précédait dans une compétition qui l'a tout donné; y compris 2 vertèbres cassées quelques mètres après l'arrivée. Ce qui est étonnant quand on ne le connaît pas, c'est que son caractère tranche avec le Metal qui sort du lecteur MP3. Mais ce qu'il faut retenir avant tout, c'est qu'il est l'initiateur du Ram Jam Park, un parc privé de water jump pour s'entraîner en vélo mais aussi en snowscoot !

Salut Julien, peux tu te présenter STP ?
Julien Sola, 25 ans, je fais du snowscoot depuis 4 ans, je fais parti du team Pra Loup depuis 2 ans maintenant et j'ai créé le Ram Jam Park dans le but de pouvoir s'entraîner en vélo, en snowscoot, ski, etc. Je pratique d'autres sports comme le VTT DH, le judo, basket et j'ai un bon passé en jet-ski. J'ai découvert depuis peu la chute libre et ça me branche bien aussi !

Comment as tu découvert le snowscoot ?
J'étais passionné de snowboard, je venais d'acheter une nouvelle planche et à Pra Loup, ce fût le drame. J'étais intrigué par le snowscoot, j'en ai loué un à Nathy Loisirs (NDLR : le magasin de location de Thierry Icard) et cela m'a fait complètement craquer : "le snowscoot c'est bon !". A tel point que je me suis inscrit à ma première compétition, à l'Alpe d'Huez après 5 jours de ride dans les pates. J'ai continué à monter à Pra Loup, à rider avec le team et petit à petit à réussir à me rapprocher de leur niveau. Thierry m'a permis d'intégrer le team grâce à ma progression rapide et ma motivation.

Quel est ton type de pratique ?
Plutôt freeride pour le plaisir mais plutôt boarder pour la compétition. J'adore car c'est ce qui a de plus marrant, l'esprit de la compétition à l'état pur; j'aime l'aspect aléatoire et l'attaque dans les bosses avec 5 autres snowscooteurs.

Quelles sensations as tu trouvé dès le début ?
D'autres sensations de glisse et une progression rapide. En une journée on se fait plaisir, on passe presque partout en un WE. En plus j'ai très vite progressé parce que je traînais avec le team Pra Loup.

Peux tu nous parler du Ram Jam Park ?
L'idée d'origine vient d'un WE avec Corentin Debois qui m'avait proposé d'aller à Biarritz à un parc de loisir pour essayer le water jump, ce que je n'avais jamais essayé. Cela m'a branché et au retour je me suis mis à réfléchir à faire un truc similaire. Comme je suis terrassier, cela a été plus facile pour moi de creuser le bassin. J'ai recontacté des connaissances bmxers qui ont été branché par la possibilité de pouvoir s'entraîner en water jump et un champ de bosse est venu se greffer avec 5 grosses bosses d'un gabarit équivalent à celles du FISE et 10 moyennes. Il y a un projet également d'un bac à mousse, rien n'est encore sûr mais ce qui l'est, c'est que le parc va évoluer !
C'est quand Thierry Icard m'a demandé si l'on pouvait sauter en snowscoot que j'ai équipé le park d'une zone d'élan. Lors de la réunion, c'était encore un échafaudage de 12 mètres de haut mais ça n'a pas été une grande réussite car le tapis synthétique n'avait pas une bonne glisse mais ça devrait changer avec un nouveau d'une autre matière qui devrait nous permettre de descendre le tremplin à 10 mètres.
Le park est privé, je demande pour l'instant une petite participation pour la journée ou demi journée mais j'envisage de proposer une petite cotisation pour l'année. Le but est avant tout de faire évoluer le park et de rentrer dans mes frais car cela coûte quand même.

T'es tu fixé des objectifs en snowscoot pour la saison à venir ?
Essayer de progresser encore et de faire un maximum de podiums.

As tu un souvenir particulier en tête sur une remarque en station sur le snowscoot ?
On entend toujours parler les gens, "c'est quoi cet engin ?" et après quelques explications ils veulent souvent essayer mais a contrario on est interdit dans des stations ou limité sur certaines remontés. Le plus incroyable c'est de se faire refouler et que des skieurs débutants passent alors que nous non ! Ce qui est débile aussi c'est que certaines stations nous considèrent comme 2 personne sur les télésièges et du coup on est obligé de monter seul sur les 3 places !

Vois tu un rider au dessus du lot en snowscoot actuellement ?
David Pace du team.

Quel est ton meilleur souvenir en snowscoot ?
Je pense à mon podium au championnat du monde.

Le pire ?
Suite à un podium aussi avec 2 vertèbres cassées, j'ai fini 2eme mais je suis arrivé 3/4 m après la réception sur la tête. Mais ça été surtout le retour qui a été le pire puisque j'ai du conduire 6 heures; je n'avais pas pu passer le volant à mon coéquipier qui n'avait pas le permis de conduire.

Justement à ce propos, d'autres grosses chutes à ton actif en snowscoot ?
14 points de sutures sur le front et maintenant je porte le casque intégral en quasi permanence.

Toi qui a pratiqué beaucoup le jet-ski, que dirais tu à cette communauté pour les inciter à essayer notre sport ?
Ca ressemble beaucoup, c'est un peu dans le même principe que le jet à bras, c'est obligé que ça plaise, un peu comme les mecs du vélo ou la moto. La différence entre les deux ? Le jet il fait chaud et l'autre c'est quand il fait froid :-)

Quelle est ta vision du snowscoot ? Comment vois tu son évolution à moyen terme ?
Ce qui m'a plu c'est la bonne ambiance, ce qu'il n'y a pas forcément dans le jet. Je trouve que le sport évolue dans le bon sens avec des stations qui ouvrent, comme le snowboard à l'époque.
Concernant ma vision de son évolution, on va réussir à avoir plus de manches au championnat de France avec plus de riders. Je le vois avec le park, les bmxers ont envie d'essayer, ils n'ont qu'une idée en tête c'est d'essayer mais ils ont l'impression que c'est trop facile.

As tu un modèle, une référence dans le sport ?
En référence, je pense à Pastrana parce qu'il avait réussi dans sa discipline et qu'il s'essaie dans différents trucs pour s'amuser.

Au niveau freestyle, quel est ton niveau ?
En freestyle, je débute en progression. Je passe déjà quelques TW et des 180, je vais essayer cette saison des flips grace à l'entraînement du bassin, du moins on va essayer.

Quel style de musique écoutes tu ?
Je suis plus métal et aussi du reggae et autre mais c'est surtout métal comme OTEP ou Chimera par exemple.

Quelque chose à ajouter ?
Il y a eu beaucoup d'investissements personnels dans le ram jam park. Cet hiver on va aller à la pêche aux sponsors pour faire évoluer le truc et rentrer dans les frais.
Sinon je remercie le team et Thierry pour un peu tout, tous les potes qui m'ont aidé et mes parents qui prêtent le terrain à l'association. N'hésitez pas à venir l'année prochaine vous entraîner ici, le cadre est super sympa, je suis à 15/20 mn de l'autoroute, à côté de la piste de descente; bref il y a de quoi s'amuser et progresser.

Ram Jam Park


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laurent Danflous 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte