Magazine Humeur

Jacques Chirac réouvre son magasin de casseroles

Publié le 30 octobre 2009 par Richard Kirsch

Les affaires reprennent pour notre ex-président de la République, Jacques Chirac. Et comme dirait Barack  ,Jack is back ! Alors qu'il passait des jours paisibles , d'accord un rien monotones avec Bernadette , partagé entre quelques voyages chez ses anciens amis et sa fondation, Jacques Chirac va probablement réouvrir un joli magasin de casseroles . chirac.jpgIl va en effet devoir s'expliquer devant un tribunal correctionnel. Et pour quelles raisons t'inquiètes-tu internaute avide de vérité et de justice ? L'ex-maire de Paris aurait généré 35 emplois fictifs et détouné l'argent de la Capitale. On reconnaît l'homme généreux , prêt à tout pour faire plaisir à ses amis , à les dépanner dans le besoin . Pas deux, pas dix , mais 35 ! Chirac , c'est l'Abbé Pierre du fonctionnaire de la mairie parisienne  !  Comment est-ce possible ? Comment croire ne serait-ce qu'une seconde que ce type capable de tâter la croupe des vaches puisse aussi palper la monnaie à un poste aussi stratégique et névralgique . CharlesPasqua-1-3.jpg

<<<<<Tu vas voir papy comment on fait de la résistance !

Réponse : mieux que contre la grippe A , Jacques Chirac était i-mmu-ni-sé contre les emmerdes . Car le vaccin présidentiel , c 'est l'arme absolue , le bouclier , l'armure  et ce d'une durée de vie de quinze ans , mieux que la fièvre jaune ! Seulement, ça passe vite et aujourd'hui Jacques Chirac a de quoi sortir la quincaillerie un peu encombrante, notamment du beau matos "made in Angola" . Pasqua se propose de lui donner un petit coup de main , histoire de lui rappeler comment ça fonctionnait à l'époque. Toujours disposé à aider ce  bon Charles Pasqua , lui aussi un peu triste d' avoir été tenu à l'écart de la sphère politico-médiatique. A part  le "fistonné" Jean Sarkozy, les dérapages d'Hortefeux , le mea culpa tardif de Frédéric Mitterrand et la récup pétainiste de Besson , rien de vraiment très professionnel .  Il était temps que les vieux briscards reviennent au devant la scène en redonnant une vraie leçon de business à ces petits jeunes, des amateurs !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Richard Kirsch 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte