Magazine

Après Sama Dubai... Le tunnel géant

Publié le 23 octobre 2007 par Csmaf2002
Audinet Tunisie publie l'intervention de M. Antonino Galloni lors de la Conférence internationale en Kiedrich (Allemagne) récemment tenue. « L'ENEA et de la région de Sicile ont récemment présenté un projet sur la faisabilité de la construction d'un tunnel souterrain entre la ville de Pizzolato (province de Trapani en Sicile) et le Cap Bon (nord Est de la Tunisie).
Les technologies actuelles peuvent nous garantir les résultats de ce projet (dont la distance est estimée à 60 Km. Concernant les détails du projet, les chercheurs ont proposés la création de quatre îles de passage qui vont être construits à l'aide d'un produit de la fouille. Ainsi, ces îles vont d'une part réaliser des économies de coûts dans l'élimination des débris. D'autre part, les investisseurs peuvent réutiliser ces îles après l'achèvement du projet. Les formes d'exploitation peuvent aller de l'habitation jusqu'à la pêche et le tourisme. D'où ces îles vont devenir des actifs financiers.
Le projet appartient à l'ensemble des liaisons sous terrains, à savoir le détroit de Béring (qui relie les Amériques à l'Asie), le détroit de Messine (entre l'Italie et la Sicile) et le projet du tunnel de Gibraltar Entre l'Espagne et le Maroc (environ 37,8 kilomètres). De cette manière, il y aurait un transfert de capitaux, des biens et de personnes le long de la côte méditerranéenne en passant par l'Italie, la France, l'Espagne, le Maroc, l'Algérie, la Libye, la Tunisie et, bien sûr, tous les pays riverains.
L'estimation financière des coûts du projet tourne autour de 20 milliards de dollars. Selon les chercheurs, la présence de quatre îles pourrait réduire le temps de réalisation (estimé à dix ans). Les billets de péage seront vendus à 100 euros (qui devrait doubler en dix ans) et couvre l'équivalent d'un moyen tonnage des camions. Vu un transit chaque 5 secondes, dans un sens, et un autre, pendant 20 heures par jour, nous arrivons à 20 milliards d'euros qui seront amortis en 40 ans constantes.
Le projet semble, par conséquent, durable et les gouvernements peuvent demander l'intervention des investisseurs privés. Le projet est très attractive vu l'originalité et les la rentabilité potentiel. La rentabilité du trafic ainsi que l'originalité des quatre îles présentent une opportunité très attrayante pour les investisseurs étrangers.

Powered by ScribeFire.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Csmaf2002 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog