Magazine Banque

Pay2You paiement SMS/mail : interview avec Henri Leménicier, Chef de Projets Innovation, Crédit Mutuel Arkea

Publié le 03 novembre 2009 par Denisvacher
Pay2You paiement SMS/mail : interview avec Henri Leménicier, Chef de Projets Innovation, Crédit Mutuel Arkea
Pay2You est un service de transfert d’argent de personne à personne, par le mobile ou le web, entre les clients du Crédit Mutuel Arkea (émetteurs/destinataires) et les clients de toute banque française (destinataires uniquement).
Pay2You a été lancé il y a six mois, quelle est votre première analyse?
Cette première version a permis de lever les principales difficultés qui freinent habituellement ce genre d’innovation : positionnement par rapport à nos services actuels, architecture technique, questions juridiques, …
La marque que nous avons créée a été bien accueillie aussi bien auprès de nos partenaires B2B que de nos clients.
Nous devons maintenant étendre les fonctionnalités et travailler sur les usages.
Prévoyez-vous d’ouvrir le service à un plus large public? A tous les clients de banques françaises ? Etrangères ?
Nous allons effectivement lancer une 2eme version très prochainement. Elle permettra à toute personne ayant une carte émise par une banque française d’envoyer de l’argent avec Pay2You. Cette version servira ensuite de socle à des services additionnels répondant à de nouveaux usages.
Que pensez-vous de l’utilisation de Pay2You sur les réseaux sociaux tels que Twitter ? En fait, la structuration des SMS est similaire à celle des messages Twitter, n’est-ce pas ?
A l’origine Twitter permettait de recevoir des messages par SMS gratuitement. Avec un niveau actuel de 5 milliards de tweets, on comprend facilement les raisons qui ont amené Twitter à fermer cette fonctionnalité!
Nous pourrions effectivement utiliser Twitter comme interface, à l’instar de Vintage Credit Union. Cependant, il faut nous assurer de l’existence d’un besoin réel du client, et éviter de lancer un nouveau service dans la seule finalité de créer du buzz autour d’une technologie à la mode. Les journalistes parlent de plus en plus de Twitter mais le nombre d’utilisateurs francophones reste encore assez limité. La traduction en français va probablement augmenter l’usage grand public de Twitter, comme nous avons pu le voir avec la version française de Facebook.
Avez-vous envisagé la création d’un compte Twitter Pay2You comme l’ont fait d’autres systèmes de paiement ?
Nous avons envisagé la création d’un compte Twitter pour communiquer sur certaines de nos offres. Il s’agit essentiellement d’une question d’organisation que nous continuons à approfondir.
Votre groupe bancaire est la première banque française à avoir une application sur Iphone (via i-tunes), ne pensez-vous pas en sortir une pour Pay2You, comme vos principaux concurrents américains en France ?
Lancer une application sur l’Apple store est un bon moyen de faire connaître un nouveau service. Contrairement au Web où la création d’un nouveau site passe la plupart du temps inaperçu à moins d’avoir de gros budgets en communication, l’Apple store permet d’avoir facilement et immédiatement une visibilité auprès d’un public d’utilisateurs qui aiment télécharger et tester des nouvelles applications.
Que pensez-vous du sticker NFC (Near Field Communication) Ping.ping? Bientôt un sticker NFC Pay2You?
Nous avons suivi avec intérêt le lancement de cette marque. Sur le créneau du paiement mobile de parking, nous sommes partenaires de la société PayByPhone qui propose une offre de micro-paiement par mobile pour les paiements du quotidien : stationnement, location de vélo, spectacles... Pour l’instant très peu de points d’acceptation sont équipés en NFC. Nous restons vigilants et saurons être réactifs afin de nous adapter à cette technologie des lors que le marché aura donné des signes de développement.
Il semble que Movo, votre concurrent historique en France, ait disparu du marché. Est-ce une bonne nouvelle?
Nous ne pouvons pas nous réjouir de la fermeture d’un service qui a été un des précurseurs dans ce domaine.
De nombreux observateurs estiment que votre prix de 0.50€ est trop cher. Que leur répondez-vous ?
Le prix de 0.50€ concerne l’envoi depuis un SMS. L’envoi depuis notre site internet est toujours gratuit. Ce prix correspond au prix des SMS que nous envoyons aux 2 parties de la transaction.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Denisvacher 71 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine