Magazine Politique

Barack Obama : un an déjà

Publié le 03 novembre 2009 par Exprimeo
Le premier mardi de novembre 2008, il y a 12 mois, fut la consécration pour Barack Obama avec une victoire historique. Barack Obama incarne d'abord le retour en force des leaders de charme. Il installe une nouvelle vague de dirigeants dont la dernière datait des années 70 quand Olof Palme, Pierre Elliott Trudeau, VGE … rivalisaient d'imagination et d'innovation. Cette génération sait que le style est le message. C'est un style qui repose sur le mouvement permanent. L'équilibre est dans l'action, la vitesse, la performance, le dynamisme. Ce mouvement intervient dans une "cool attitude" qui laisse une place majeure à l'humour et à une forme, travaillée ou pas, de simplicité rappelant, selon cette formule de Montesquieu, que "la gravité est le bouclier des sots". Ce style repose sur des images qui doivent entraîner l'opinion parce qu'elles sont chargées de symboles. La recherche permanente des symboles est entière. Le style Obama, c'est 5 messages fondamentaux permanents : 1) une démarche : tout leader Américain doit dégager une énergie débordante par une démarche qui occupe l'espace. Le corps est souple. Il avance fermement vers une direction claire. "C'est la force en marche". La démarche Française est souvent différente. Elle est raide et régulière semblant occuper un espace restreint. Les Américains ont coutume de dire que les Français donnent toujours l'impression de traverser un "corridor étroit". La tête est souvent en avant comme si c'était elle qui guidait l'ensemble du corps. Cette situation est à l'opposé des travaux que tout candidat Américain effectue minutieusement sur sa démarche avec ses conseils externes, 2) un regard : dans son comportement, le leader US attache une attention particulière à l'expression témoignée par son visage et par son regard. Ce sont des vecteurs privilégiés de sentiments. Or sa communication repose beaucoup sur l'émotionnel, 3) cette apparence vise d'abord à dégager la confiance qu'il veut recréer dans le pays. Le vrai séisme des années Bush c'est la chute généralisée des piliers classiques de la société. C'est le manque de confiance de tous côtés. Tout s'est écroulé et fracassé en mille morceaux. L'économie est cassée. L'Amérique gagne une guerre mais ne gagne jamais la paix. Le message d'Obama c'est l'Amérique qui doit retrouver ses idéaux, ses valeurs fondamentales, 4) le style sans action sur le fond ne serait que divertissement : or Obama veut d'abord incarner une volonté politique qui agit. Une volonté qui s'attaque aux vrais problèmes : l'emploi, la sécurité internationale et l'inégalité intérieure face à la santé et à la formation, 5) ce style installe non seulement une nouvelle image de l'Amérique mais surtout une nouvelle génération de leaders. C'est déjà le cas sur le plan de la politique intérieure US. Les élections 2010 seront marquées par "la nouvelle génération Obama". Ce sera aussi le cas sur le plan internationalinternational. Un processus d'identification a débuté. La "star Obama" va influencer les manières d'être. Elle va déclencher un flux d'imitations, conscientes ou non. La victoire de novembre 2008, c'est l'Amérique mythique faite de jeunesse, de liberté, de dynamisme, d'énergie, de vitalité, d'innovation. Une "nouvelle Amérique" gagnée par l'action des citoyens comme le montre cette visite symbolique de Barack Obama dans l'Ohio à mi-octobre 2008.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines