Magazine Environnement

La bande des 350 fait barrage au réchauffement climatique

Publié le 03 novembre 2009 par Greenpod

Bonjour et bienvenu sur Greenpod, la revue de presse vidéo web du développement durable! Cette semaine dans Greenpod la bande des 350 fait barrage au changement climatique. Le chiffre de la semaine c'est 90000! Pourquoi? Et bien parce que les Etats-Unis viennent d'inaugurer, cette semaine, leur plus grande centrale photovoltaïque, en Floride, dans le comté de DeSoto, qui se compose de 90000 panneaux solaires posés sur plus de 73 hectares! Une belle vitrine pour les Etats-Unis, inaugurer en Grande pompe par leur bien aimé Président Barack Obama! Enfin, pour l'instant, pas de quoi frimer à Copenhague tout de même! Connaissez vous 350.org? Lancé en mars 2008 par bill McKibben, un militant écologiste américain, ce réseau de citoyens s'est structuré sur la toile en quelques mois autour de la question du changement climatique et compte aujourd'hui plus de 200 000 membres dans 180 pays! Marre de voir les négociations sur le réchauffement pédaler dans la semoule, ce réseau à décider de mobiliser ses membres! C'est ainsi que samedi dernier plus de 5000 évènements ont été organisé à travers la planète, pour exiger des résultats lors du sommet de Copenhague. Il faut dire que le message est clair: le mouvement 350.org tire son nom d'une mise en garde lancée par l'expert climatique James Hansen qui estime que la concentration de CO2 dans l'atmosphère doit être inférieure à 350(ppm) partie par million pour éviter des catastrophes en série. Pour info les concentrations actuelles sont déjà de 385 ppm et les négociations visent à les limiter à 450 ppm. C'est dire l'ambition de ce collectif! En tout cas le réchauffement climatique aura eu un effet inattendu, celui de lancé le premier mouvement de mobilisation citoyenne mondiale sur la toile ! Au Brésil, les grands chantiers de construction sont... comme tout le reste au Brésil , toujours empreint de... paradoxes! A mi chemin entre le respect de leur riche biodiversité et un développement économique frénétique. Et ça donne parfois de beaux numéros d'équilibriste comme ce barrage en construction, la centrale Batalha le long du Rio Sao Marcos. Je m'explique, cette semaine à Lyon à lieu, le congrès mondial des grands barrages (si, si, ne riez pas ça existe le congrès mondial des grands barrages) Hydro 2009 ,durant lequel les brésiliens présente leur barrage écologiquement neutre: Alors comment un barrage peut-il être écologiquement neutre? Et bien le maître mot dans ce projet c'est la: COM-PEN-SA-TION! Avant même la construction, toutes les espèces végétales du site ont été recensé et collecté pour pouvoir recréer par la suite cet écosystème complexe qui abrite de multiples espèces animales. Il est même prévu de planter autant d'arbustes que de baril de pétrole consommés durant les travaux, histoire de rééquilibrer la balance des émission de carbone! Un très bel effort en matière environnemental, surtout quand on le compare aux chantiers des grands barrages chinois qui sont une catastrophe écologique! Ce pose tout de même 2 questions: la première: Sommes nous compétant pour recréer des écosystèmes aussi complexes dont parfois nous n'avons même pas fini d'étudier le fonctionnement? Et la deuxième, qu'elle est la pertinence d'un tel projet qui n'atteindra son point de neutralité en carbone que dans 20 ans, la nature nous a déjà beaucoup fait crédit! Cette semaine la palme revient àààààà: Marc Parent, l'inventeur d'une éolienne à double usage qui produit de l'eau douce, et, si le vent est suffisant, de l'électricité. Son invention permettrait aujourd'hui de récolter entre 70 et 200 litres d'eau par jour, sans une goutte de pluie, puisque l'éolienne condense l'humidité de l'air ambiant. Dans une région où l'air est sec le jour et humide la nuit par exemple, l'éolienne alterne entre production d'électricité et d'eau, un belle alternative aux usines de dessalement très vorace en énergie!

Cette semaine dans Greenpod: les Etats-Unis en mode solaire; l'éclosion du mouvement 350.org ou comment internet mobilise 200 000 citoyens dans le monde contre le réchauffement climatique; un barrage brésilien " écologiquement neutre" et le captage de la rosée à la française!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Greenpod 315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine