Magazine

Frédéric Beigbeder réunit les peuples

Publié le 03 novembre 2009 par Mtislav
C'était hier soir, le journaliste de France Inter, évoque Frédéric Beigbeder et  le "village béarnais de Ghéthary". Vu de Paris, l'erreur est minime. Beigbeder, grand admirateur du poète Paul-Jean Toulet, est totalement responsable du lapsus du journaliste : Toulet né à Pau, meurt à Guéthary.
Comme je n'ai pas eu le temps de lire le dernier prix Renaudot, n'ayant jamais rien lu de Beigbeder, j'ai fait une rapide mise à niveau en suivant deux lectures publiques de Frédéric. Il choisit de lire exactement le même passage. Il dit qu'il a choisi une scène d'action, qu'il a peur d'ennuyer en lisant autre chose de son livre. Il doit savoir de quoi il parle, c'est lui qui l'a écrit.


Bon, je suis un peu mauvaise langue. En cherchant un peu, on trouve une autre vidéo de lecture publique. Cette fois, il préfère passer le générique de la série "Amicalement vôtre". On aime.

J'entends à l'instant le dit journaliste faire acte de contrition. Proposons que désormais Neuilly-sur-Seine, ville de naissance de Frédéric Beigbeder, soit considérée comme basque. Ou béarnaise. Enfin, faites comme vous voulez.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mtislav 79 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte