Magazine

Métiers verts

Publié le 03 novembre 2009 par Jfa

La plupart des études s’accordent sur le fait que la sortie de crise économique dépend en grande part des nouveaux modes de consommation en train d’émerger et donc de nouveaux métiers: “transports, automobile, énergies renouvelables, eau-assainissement-déchets, bâtiment, agriculture et forêts, électromécanique, construction électrique et réseaux, raffinage, biocarburants et chimie verte, tourisme et métiers de la mer”. (Actu-environnement).

On pourrait s’attendre, ces prévisions se répétant maintenant depuis presque 18 mois, à ce que tout l’appareil industriel, tout l’appareil éducatif et de formation se mobilisent sur ces créneaux, que fleurissent les colloques et tables rondes, que tous les diplômes techniques et universitaires concernés développent des mentions “développement durable”, que les universités multiplient des D.U.qui y soient consacrés. Hélas, si des initiatives existent, elles sont loins d’être à la hauteur des enjeux et de l’urgence.

Pourtant, comme le souligne Actu-Environnement: “Les métiers de la rénovation, des énergies renouvelables requièrent des compétences spécifiques qui ne s’improvisent pas ! La pose de panneaux photovoltaïques, par exemple, nécessite des compétences en matière d’étanchéité, de raccordement. Lors des branchements, les installateurs travaillent avec des tensions dangereuses en courant continu, à fortes températures. La pose peut présenter des risques pour des gens peu formés. Mais ces connaissances ne se limitent pas à la technique ! Raccordement au réseau, aides financières pour les travaux, assurance, contrat de rachat d’électricité… doivent être expliqués au client par le professionnel”.

Les dispositifs de formation continue des Conseils Régionaux peuvent être en pointe dans cette adaptation mais, reconnaissons que, s’ils bougent un peu dans cette direction, le mouvement est poussif et reste à la marge. Ce serait pourtant là l’occasion de montrer des majorités de gauche dynamiques.

- Validité de l’actuel TCE. AgoraVox.

- Identité française. Blog de J. Attali.

- SMIC, Ukraine, FMI. Marianne.

- C. Estrosi veut rendre la Poste “imprivatisable”. S’il s’agit du même type de promesses que lorsqu’il avait annoncé vouloir se consacrer à “sa” ville, ou ne pas augmenter les impôts locaux, les postiers ont du souci à se faire… 

- Total respect: Claude Levy-Srauss est mort. Le Monde. Sans oublier, dans la période actuelle: “«J’ai connu une époque où l’identité nationale était le seul principe concevable des relations entre les Etats. On sait quels désastres en résultèrent.» Claude Lévi-Strauss a prononcé cette phrase à Paris, en 2005, quand commençait déjà à prendre forme la détestable régression nationale que signifie et personnifie le sarkozysme”. E. Plenel dans  MédiaPart. En outre, mort le 31/10, il est déjà enterré, ce qui nous évitera de voir N.Sarkozy et E. Besson à ses obsèques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte