Magazine Décoration

Dragonfly, la ferme urbaine verticale

Par Wewowy

Vous en avez marre du Double Cheese Royal Mac Deluxe attrapé au coin de la rue en rentrant chez vous avec le dernier métro ? Vous avez envie de renouer avec la qualité des produits d’antan et de vous mettre à la cuisine ? Ne paniquez pas, vous n’êtes pas malade. Dans nos villes, les magasins bio se multiplient et les sites qui mettent directement en relation les consommateurs avec la ferme fleurissent sur le net. Mode passagère ou mouvement de fond ? En tout cas certains veulent y croire. C’est le cas de l’architecte belge Vincent Callebaut qui a essayé, au travers de son projet Dragonfly de répondre à un objectif simple : Essayer de produire en ville ce que nous consommons.  

S’élevant sur près 600 mètres, ce prototype de ferme gratte-ciel autonome promet de nourrir ses 50 000 habitants et quelques 100 000 riverains. La tour accueillirait selon les étages, des poules, des vaches laitières, ou encore des cultures maraîchères et céréalières. Mais ce bâtiment implanté virtuellement entre Manhattan et le Queens à NY ne se limite pas à la fonction de ferme puisqu’il alterne appartements communautaires, bureaux et laboratoires de recherches.

Alors douce utopie ou projet visionnaire ? On vous laisse vous faire votre opinion. Une chose est sûre, Le Corbusier peut dormir tranquille, la relève est assurée.

Dragonfly, la ferme urbaine verticale


More on : vincent.callebaut.org


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wewowy 468 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte