Magazine Finances

Plus-values de cession soumises aux prélèvements sociaux en 2010

Publié le 04 novembre 2009 par Adeon

L’Assemblée Nationale a adopté le 03 novembre 2009 le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2010 dont l’article 16 stipule que les plus-values de cession mobilières seront désormais soumises aux prélèvements sociaux, quel que soit le montant de cessions annuelles.

Jusqu’à aujourd’hui les plus-values issues de cession de valeurs mobilières et titres assimilés ne sont imposées à l’impôt sur le revenu (au taux forfaitaire de 18%) et aux prélèvement sociaux que lorsque le montant annuel dépasse le seuil de 25.730 €.
A compter du 1er janvier 2010, toutes les plus-values de cession de valeurs mobilières seront soumises aux prélèvements sociaux, dès le premier euro. Le taux global est de 12,1% : 8,2% de CSG + 0,5% de CRDS + 2% de prélèvement sur les revenus du capital + 0,3% de contribution CNSA + 1,1% de donctribution au RSA.
Si le montant annuel des cessions dépasse le seuil (25.730 € pour 2009, susceptible d’évoluer pour 2010), ces cessions seront en plus imposées à l’impôt sur le revenu comme c’est le cas actuellement.

Le document est accessible sur le site de l’Assemblée Nationale, l’article concernant cet assujettissement est l’article 16 : Accéder au document (format PDF).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Adeon 849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine