Magazine Autres sports

La Table Ronde 6VB, spécial mi-saison

Publié le 06 novembre 2009 par Sixverges
La Table Ronde 6VB, spécial mi-saisonOn varie la sauce cette semaine en jetant un œil sur la première moitié de saison de la NFL. Nous faisons aussi quelques prédictions hasardeuses sur la suite des choses…
-L’agréable surprise:
Nick T: il y a peu d’équipes vraiment surprenantes cette année donc les Bengals sont le choix qui s’impose. La défensive accorde pas mal de verges mais peu de points (18.3 par matche, 6e dans la NFL), Cedric Benson connait une excellente saison, Carson Palmer redevient lui-même…Ils ont battu les Ravens et les Steelers, qui l’eut cru? À 5-2, ils jouent gros au cours des deux prochaines semaines avec des matches contre les Ravens et à Pittsburgh. S’ils gagnent un des deux affrontements, ils seront dans la course jusqu’à la fin.
Fredster: J'ai rien contre les Bengals mais on savait que Palmer revenait en santé, on savait qu'ils avaient de bons receveurs et on savait que la défensive allait tenir le coup. La seule surprise est qu'ils soient 5-2 au lieu de 4-3. Pour moi, la vraie surprise, ce sont les Broncos. Tous s'attendaient à une saison atroce de 4-12 avec un congédiement de McDaniels à la mi-saison. Au lieu de tout ça, les Broncos sont en route pour un championnat de division et la transaction de Cutler semble jusqu'à maintenant avantager nettement le Denver (n'oublions pas qu'ils auront le premier choix des Bears l'an prochain aussi).
Pick: je me range du côté du Fredster pour la surprise de l'année. On sait pas trop encore comment la saison va se poursuivre suite à la solide défaite contre les ostis de Ravens mais pour l'instant, ils dépassent amplement toutes les prévisions. Les Broncos étaient unanimement condamnés en début de saison suite au clusterfuck (Cutlerfuck?) de bisbilles internes avec le QB tata qui braillait et qui voulait partir, suivi du WR tata (Marshall) qui braillait et qui voulait partir. Ajoutons à ça un nouveau coach plus jeune que nous qui semblait avoir perdu le respect de tous ses joueurs avant même le premier match, une défensive douteuse qui se remettait d'une saison désastreuse et une attaque sans RB établi, la force habituelle du Denver. Mettons que la défensive est nettement plus solide que prévu, le comité de RB fait sa job, Kyle Orton gagne et Brandon Marshall a arrêté de brailler. On leur souhaite bonne chance pour la 2e moitié.
Mak: Certes, ça prend une surprise, encore faut-il qu'elle soit agréable. Et autre chapitre du gréement, le retour de la baboune d'Elisha Manning m'en procure beaucoup. Après son Super Bowl inespéré contre ces satanés Pats, on croyait tous qu'il avait rangé pour de bon ses salopette Kickers et pris la décision de dormir sans Pull-Ups. Manifestement, l'affreuse défaite contre Eagles a fait ressurgir le petit monstre de 5 ans qui sommeille encore en lui...
-L’équipe qui déçoit:
Nick T: difficile de ne pas choisir les Titans. Leur descente aux enfers est assez brutale. Peu de gens s’attendaient à ce qu’ils soient aussi puissants que l’an dernier mais 1-6? Personne ne s’attendait à ça. Des défaites serrées en début de saison, des blessures en défensive et le rendement erratique de Kerry Collins ont rapidement eu raison des Flaming Thumbtacks. C’est une des pires glissades dont je me souviens.
Fredster: Mon choix, les Chiefs de Kansas City. Plusieurs Verges voyaient les Chiefs connaître une bonne saison et peut-être même se faufiler en série. Ils en arrachent à tous les niveaux et l'arrivée du génial Scott Pioli n'a pu changer les choses drastiquement. Et bien honnêtement, j'ai l'impression que ça va prendre plusieurs saisons avant qu'ils redeviennent potable. Ils ont des lacunes à tous les niveaux et le "pool" de talent est assez limité. Les Titans sont effectivement une déception mais je trouvais déjà qu'ils jouaient au-dessus de leur tête l'an dernier.
Pick: Hmm... C'est sûr que les Titans sont les plus décevants cette année mais j'avais quand même prédit qu'ils ne feraient pas les playoffs. Même chose pour les Seahawks. Donc, conjointement à ma surprise de l'année, ma déception jusqu'ici est San Diego. Les Chargers ont quand même une fiche de 4-3 mais ils ont perdu deux fois à domicile et ont gagné deux matches à l'arraché contre les minables Raiders. Ils se dirigent encore une fois vers une saison de .500 alors qu'ils sont, année après année, inclus dans le top 5 d'à peu près tous les journalistes sportifs. Du grave underachievement. S'ils étaient si bons, ils n'auraient JAMAIS perdu contre les Broncos à domicile. Ils ne mettent plus de pression sur les QB adverses, ils n'ont plus de jeu de course et Philip Rivers est trop cave pour être le leader d'une équipe. En plus, ils sont coachés par Norv. DOOMED!
Mak: Moi aussi, les Chiefs. Pioli, Cassel, Haley (un émule de Parcells)...sur papier, ça n'augurait rien de grandiose, mais ça n'augurait pas pour autant la pathétique débâcle auquel on assiste présentement. Mais contrairement à Fredster, je ne suis pas totalement désespéré pour les années à venir. Les Chiefs ont fait le plein de picks, surtout en défensive, alors on peu espérer un retour à la non-putridité d'ici disons 2 ans...
-Le joueur le plus utile:
Nick T: ça se jouera entre Drew Brees et Peyton Manning. Je vais y aller avec Manning car les gens qui votent semblent avoir un faible pour les gars qui transportent leur équipe sur leurs épaules et c’est le cas du #18 cette saison. Je n’ai jamais vu Manning jouer de la sorte, il est vraiment impressionnant. Ses passes sont précises et ses audibles sont plus efficaces que jamais. S’il garde le rythme, il pourrait même battre le record de verges en une saison de Dan Marino…
Fredster: Je vais y aller avec Peyton Manning principalement parce qu'il ne bénéficie pas d'un jeu au sol comme celui des Saints. Mais c'est pas mal égal entre les deux lascars jusqu'à présent.
Pick: boy, c'est vraiment pas kek chose qui va nous enlever l'étiquette de Manning lovers, ça (n'est-ce pas, Guy Gazon?) J'y vais avec Manning aussi. Il est le premier QB à caller tous ses jeux directement sur le terrain depuis Jim Kelly. Il deale avec plusieurs nouveaux coaches, plusieurs nouveaux joueurs à l'attaque, l'absence de son vieux chum Marvin Harrison, des blessures à la défensive qui font qu'il ne peut encore jamais prendre un match à la légère, un jeu de course très limité. Avec tout ça, il est en voie d'avoir sa meilleure saison en carrière, ce qui n'est déjà pas rien. Si j'avais à en choisir un en défensive, je co-dédierais mon trophée à Jared Allen et Elvis Dumervil.
Mak: difficile d'être original ICI, alors je vais y aller pour un choix de type Richard Labbé...eh oui, BRETT FAVRE!!!! L'arrivée tardive de l'auguste quarantenaire a radicalement changé le visage offensif de l'équipe. Pour ceux qui ont vu Tarvaris Jackson à l'œuvre l'an passé, le contraste est plutôt saisissant. Leur WRs peuvent enfin exprimer tout leur talent et Peterson a un peu plus d'espace pour courir. C'était vraiment la pièce manquante du puzzle minnesotanien.
-Les futurs champions:
Nick T: étant fataliste, je dois choisir les Patriots. Ils sont en train de regagner leur forme d’antan et je m’attends à ce qu’ils démolissent tout sur leur passage pour le reste de la saison. La blessure à Jerod Mayo et les difficultés de Tom Brady les ont ralentis mais tout cela est du passé. En plus, il serait étonnant que les Fins et les Jets les menacent vraiment dans la course au titre de l’AFC Est. Ils pourront donc se préparer pour les séries sans trop de stress.
Fredster: J'y vais avec les Colts. Manning connait la saison de sa vie; la défensive est étonnante et même si les Patriots ont l'air de dominer comme avant, ils ne joueront pas toujours contre les Bucs à Londres. Leur défensive me semble suspect à certains niveaux tout comme leur ligne offensive.
Pick: les Saints. L'équipe la plus complète de la ligue que je ne vois vraiment pas choker du reste de la saison, qui est bien coachée, qui a un solide jeu de course et une défensive qui plie mais ne cède pas, tout en créant des revirements régulièrement puisque leurs adversaires tirent toujours de l'arrière. Drew Brees est fidèle à lui-même, ultra-efficace même quand il a un déficit de 24-3 à remonter, excellent leader respecté de tous, aucune trace d'égocentrisme ou d'attitude de mangeux de marde. Bref, il est super smatte. En plus, il a grandement aidé New Orleans à se remettre sur la map. Comme disait si bien Drew Magary: "If you don't like Drew Brees, then you hate wounded puppies."
Mak: Me semble qu'on est dûs pour une équipe de la NFC. Les Saints est un choix logique, mais comme c'est vendredi, j'irai avec les Vikings. Just for the heck of it. En pensant à Brad Childress, j'ai en tête l'année où le CH avait contre toute attente gagné la Coupe Stanley en dépit de la présence de Jean Perron.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines